Photo : Anne-France Marchand / Puissance TV

Accident mortel sur la RN67 à hauteur de Gourzon

Faits Divers
contenu publi-rédactionnel

La route nationale 67 a, une nouvelle fois, été le théâtre d’un dramatique accident de la circulation ce matin, aux alentours de 10 h 15.

Rapidement, huit sapeurs-pompiers de Saint-Dizier, Chevillon et de Bayard-sur-Marne se sont rendus sur les lieux, avec une ambulance et un véhicule de désincarcération. Les opérations se sont déroulées sous le commandement du lieutenant Claude.

Selon les premières informations, il s’agirait d’une collision frontale impliquant un poids lourd et un véhicule utilitaire léger. Malgré les efforts des secouristes, le conducteur de la camionnette est décédé.

La gendarmerie de Joinville, Saint-Dizier et le psig de Chevillon sont également sur les lieux afin de sécuriser la zone. La route nationale 67 est totalement fermée à la circulation dans les deux sens. La Dir Est a mis en place une déviation par la RD335 dans la commune de Rachecourt-sur-Marne pour les usagers en provenance de Chaumont. Et une déviation par la D335A à travers Prez-sur-Marne en provenance de Saint-Dizier.

Ce que l'on sait de l'accident

Selon les premiers éléments et les premiers témoignages, le conducteur de la semi remorque circulant dans le sens Chaumont vers Saint-Dizier a perdu le contrôle de son ensemble routier, sans comprendre les circonstances. Il a percuté frontalement une camionnette d'une entreprise portugaise circulant dans le sens inverse.

Face à la violence du choc, le conducteur de la camionnette a été tué sur le coup. Tandis que le chauffeur du poids-lourds, d'origine belge, a été transporté au centre hospitalier de Saint-Dizier pour des examens complémentaires, il sera soumis à des tests de dépistages de stupéfiants et d’alcoolémie, ainsi qu'à un interrogatoire.

La circulation a, elle aussi, été perturbée, formant plus de trois kilomètre de bouchons. Aux alentours de 13h, la dépanneuse arrivait sur place pour procéder à l'extraction des véhicules. Une opération qui va durer près de 2h30. La gendarmerie estime un retour à la normale aux alentours de 16h. Une enquête est ouverte pour homicide involontaire.

Article publié le :
2.12.2021
à
12:07
Avec :
Anne-France Marchand
Partager cet article :
les derniers articles
publicité