Photo : Julien Voirin / Puissance Télévision
Photo de jeunes qui travaillent.

500 euros pour aider les jeunes à trouver un emploi durable

Économie
contenu publi-rédactionnel

Le mardi 2 novembre, Emmanuel Macron a présenté le « Contrat Engagement Jeune » qui a pour but de favoriser l’accès à l’emploi des jeunes les plus éloignés du marché du travail.

Dans la prolongation du plan « 1 jeune, 1 solution » lancé en juillet 2020 pour aider les jeunes à accéder à l’emploi en pleine crise sanitaire. Le contrat engagement jeune (CEJ) a pour vocation d’accompagner de manière intensive et durable, pendant plusieurs mois, ceux qui sont le plus éloignés de l’emploi, afin de les faire entrer dans le monde professionnel.

Le CEJ entrera en vigueur à partir du mois de janvier 2022, puis se déploiera totalement à partir du mois de mars et ce, sur l’ensemble de l’année 2022.

De nombreux jeunes éloignés de l’emploi

La crise sanitaire a lourdement impacté l’économie nationale et a conduit à renforcer la précarité de nombreux jeunes. Depuis le mois de mai 2021, une reprise économique marquée par une croissance de 3 % au troisième trimestre a été enregistrée. Cependant, cette reprise ne profite pas forcément à tous les jeunes.

Actuellement, environ un million de jeunes sont sans emploi, sans formation et ne sont pas en cours d’études. 500 000 d’entre eux sont en situation d’éloignement durable de l’emploi. Plus d’un jeune sur deux est ainsi sans diplôme, ou avec un diplôme inférieur au CAP/BEP.

Plusieurs raisons sont invoquées pour expliquer cette situation :

  • Difficulté de trouver un premier emploi;
  • Décrochage scolaire;
  • Ignorance des démarches pour trouver un travail;
  • Parcours de vie « heurtés » par un handicap, par exemple;

La France est ainsi un des derniers pays européens en matière d’insertion des jeunes.

« La jeunesse ne [doit] pas être la principale victime de cette crise historique », a affirmé le Premier Ministre Jean Castex.

Favoriser leur insertion professionnelle

L’objectif du CEJ est d’accompagner environ 400 000 jeunes vers l’emploi, en 2022. Ceux qui s’inscriront pourront participer à ce programme intensif d’accompagnement, pouvant durer jusqu’à 12 mois. Ils bénéficieront de 15 à 20 heures minimum par semaine d’accompagnement afin de découvrir un métier ou encore de trouver une formation, un apprentissage ou un emploi.

Plusieurs offres leur seront proposées tout au long de ces mois d’accompagnement. Parmi celles-ci, des préparations pour entrer en formation, des formations qualifiantes ou pré-qualifiantes, des missions d’utilité sociale, des stages et des immersions en entreprise ou encore des alternances.

L’objectif, à terme, serait que chaque jeune qui s’est inscrit au programme se soit inséré professionnellement de manière durable.

Le budget mobilisé pour le contrat engagement jeune s’élève à 2,6 milliards d’euros.

Pour quels jeunes ?

Les jeunes concernés par ce programme sont tous ceux « de moins de 26 ans qui sont durablement sans emploi […] et qui souhaitent s’engager activement dans un parcours vers l’emploi ».

Les CEJ seront proposées par diverses structures, dont les Missions locales, Pôle emploi, les entreprises, les collectivités territoriales ainsi que les associations. 

« Un entretien de diagnostic à 360° sera mené pour confirmer l’entrée des jeunes dans le parcours et le niveau de soutien financier au regard des ressources », explique le gouvernement.

Une allocation de 500 euros, sous conditions

Une allocation dont le plafond est fixé à 500 euros sera versée à certains jeunes inscrits au programme, « sous conditions de revenus, d’assiduité et d’acceptation des offres d’activité faites ».

Elle sera attribuée aux jeunes sans ressources, et qui ne sont pas en capacité de suivre le programme d’accompagnement et de subvenir à leurs besoins en même temps.

Le montant de l’attribution de l’allocation varie en fonction d’autres sources de revenus que pourrait toucher le jeune — par exemple, s’il perçoit une allocation versée par Pôle emploi.


Article publié le :
3.11.2021
à
12:45

Anne-France Marchand

contacter la rédaction
Avec :
No items found.
Partager cet article :
les derniers articles
publicité