Photo : Ville de Vitry-le-François

 Ambiance tropicale au Patio de l’Hôtel de Ville de Vitry-le-François

Vie locale
contenu publi-rédactionnel

Ce vendredi 14 mai, l’Hôtel de Ville de Vitry-le-François a dévoilé, à travers une publication facebook, le nouveau décor exotique de son patio. Imaginée par le Service des espaces verts de la municipalité, cette réalisation éphémère embellira le bâtiment public jusque l’automne, pour le plaisir des équipes municipales et des visiteurs.

 Depuis mardi, ce sont huit agents communaux vitryats qui s’affairent à la mise en scène du patio de l’Hôtel de Ville, tout en respectant l’essence de ce lieu. « L’objectif était de ramener la nature au centre de la mairie, car le patio est minéral », confie Marc Henry, le responsable du Service des espaces verts. « Au départ, nous voulions des structures volumineuses pour donner une dimension à l’ensemble et créer un point d’eau en profitant du bassin existant. Puis, l’idée a mûri de donner naissance à une atmosphère tropicale », poursuit-il.

Direction les Tropiques !

Pour donner naissance à cette conception dépaysante, pas moins de 2 000 litres de terreau, une large variété de plantes et végétaux - issus des serres communautaires - et du paillage ont été importés. Les sols ont été aménagés en fonction de la configuration spécifique du patio, comme le précise Marc Henry : « Toute la difficulté, c’est qu’on ne peut rien planter puisqu’il s’agit d’une dalle. Et il a fallu tout ramener sur place ». Désormais, des miscanthus, bananiers, colocasias, daturas, cannas, hibiscus ou encore ipomées habillent cette cour intérieure à ciel ouvert.

Une création éphémère

Réjoui par ce souffle de fraîcheur, le maire de la Ville, Jean Pierre Bouquet, salue « le savoir-faire et le professionnalisme des équipes du service des espaces verts ». Cela dit, cet aménagement particulier nécessite un entretien constant des variétés, notamment en termes d’arrosage et de nettoyage, en plus de son évolution naturelle avec la pousse des végétaux. Cette atmosphère ressourçant est donc limitée dans le temps. À savourer jusqu’aux premières gelées du mois d’octobre…


Article publié le :
15.5.2021
à
9:02

Chloé Gaillard

contacter la rédaction
Avec :
No items found.
Thèmes associés :
Désolé, cet article ne comporte aucune thématique.
Partager cet article :
les derniers articles
publicité