Photo : Thibaut Combe / Puissance Télévision
Mobilisation lors du festival Les Rayonnantes 2021

Appel à la mobilisation sur trois jours contre l’enquête publique de Cigéo/Bure

Société

Alors que la consultation publique sur le projet de création d’un centre de stockage de déchets radioactifs à Bure sera lancée à la mi-septembre, le collectif Coordination Stop Cigéo organise trois jours de mobilisation sur la totalité de septembre.

Coordination Stop Cigéo dénonce « une formalité »

Le projet Cigéo entre dans une nouvelle étape avec l’annonce de la Déclaration d’utilité publique (DUP), dès le 15 septembre et jusqu’au 23 octobre, validée par les préfets de la Meuse et de Haute-Marne, Pascale Trimbach et Joseph Zimet.

Elle consiste à la consultation du public sur ce projet, dont l’idée a été lancée il y a presque 15 ans. Pour le collectif Coordination Stop Cigéo, cette DUP n’est « qu’une formalité ».

« Le projet de “labo” de Bure a déjà fait l’objet de deux enquêtes publiques par le passé, qui n’ont rien changé à l’avancée du projet », souligne les opposants dans un communiqué de presse.

« La DUP reste une autorisation préalable à d’autres autorisations et permet d’acquérir des terrains pour l’implantation du centre, pour lesquels les négociations amiables, toujours privilégiées par l’Agence n’auraient pas abouti. »

La consultation publique est l’étape qui précède la demande d’autorisation de création (DAC). Elle permet de demander l’autorisation auprès du ministre chargé de la sûreté nucléaire d’avoir le statut d’exploitant du lieu prédéfini. L’autre crainte des opposants est la possibilité de déclarer le projet Cigéo Opération d’Intérêt National (OIN).

« Cette procédure retirerait aux élus locaux leurs compétences en matière d’urbanisme sur un périmètre donné, afin de simplifier la mise en compatibilité des documents d’urbanisme avec les travaux rendus nécessaires par le projet », explique la Coordination Stop Cigéo.

Trois jours de mobilisation dans trois villes différentes

La Coordination lance un appel de mobilisation sur trois jours et trois lieux différents pour dénoncer cette enquête publique. 

La première mobilisation aura lieu le mercredi 15 septembre à Montiers-sur-Saulx, avec un rassemblement devant la mairie dès 9 heures. Le lendemain, à Mandres-en Barrois, « une déambulation festive et informative» se déroulera dans la ville, à partir de 14 heures. Durant cette journée, le collectif des paysan-nes autour de Bure distribuera des légumes des Semeuses.

La soirée se poursuit avec la projection du film Le Dossier Plogoff. Ce film-documentaire retrace l’histoire des habitants de la ville de Plogoff, en Bretagne, qui luttent contre l’installation d’une centrale nucléaire près de la Pointe du Raz en Bretagne.

Enfin, le vendredi 17 septembre, les opposants appellent à bloquer la réunion d’information publique, organisée par l’Andra, à Gondrecourt-le-Château.

Article publié le :
6.9.2021
à
13:45
Avec :
No items found.