Photo : Ciné-ma différence
Séance de cinéma organisée par le dispositif

Ciné-ma différence entre en scène à Bar-le-Duc

Culture & Loisirs
alerte info
contenu publi-rédactionnel

Grâce à un partenariat entre enVol Meuse, le cinéma Confluences de Bar-le-Duc et surtout le dispositif parisien Ciné-ma différence, une séance de cinéma inclusive pour tous est organisée ce weekend

Une séance à Bar-le-Duc

Organisé par le cinéma barisien Confluences, le dispositif Ciné-ma différence et l’association qui œuvre en faveur des jeunes en situation de handicap enVol Meuse, une séance au cinéma ouverte à tous et notamment aux personnes en situation de handicap est prévue pour ce samedi 18 décembre à 14 heures.

La place coûte 5€20, et il est conseillé aux personnes en fauteuil roulant ou bien aux groupes d’effectuer une réservation au 06.27.91.17.30 ou par mail auprès de bar-le-duc@cinemadifference.com.

Le film diffusé, « Mystère » de Denis Imbert dure 1h23 en voix française.

Cette séance sera la toute première à Bar-le-Duc mais surtout en Meuse. Elle est ouverte à tous, en situation de handicap ou non, afin de favoriser l’inclusion. Un accès facilité pour les personnes à mobilité réduite sera mis à disposition, et des bénévoles formés seront aussi présents afin d’aider et accompagner.  La ville projette également de rendre ces séances mensuelles avec une chaque dernier samedi du mois.

Le dispositif Ciné-ma différence, c’est quoi ?

Ciné-ma différence est un dispositif essentiellement humanitaire. Il permet aux personnes en situation de handicap, qu’il soit intellectuel ou physique, de troubles psychiques, autistes ou bien atteintes de la maladie d’Alzheimer d’assister à des spectacles, des séances de cinéma, concert comme à l’opéra et d’autres activités culturelles.

Bien que l’accès à des lieux culturels puisse paraître simple, il peut s’avérer difficile voir impossible pour une personne handicapée. Certaines personnes ayant un handicap entraînant des comportements atypiques peuvent même parfois se faire refuser l’accès à certains lieux culturels.

Lors de ces séances inclusives, les personnes peuvent donc se familiariser avec des lieux où ils n’ont pas l’habitude d’aller et exprimer leurs émotions (par des bruits, en tapant des mains…) sans que cela ne soit « dérangeant » selon les autres spectateurs. Ils peuvent profiter d’un moment convivial, qu’ils soient seuls ou bien avec des amis ou de la famille tout en se rendant compte qu’il est possible pour eux aussi de profiter d’activités culturelles. En ce qui concerne les spectateurs qui ne sont pas en situation de handicap, ils auront l’occasion de prendre conscience de l’exclusion des personnes en situation de handicap en les rencontrant.

Des salles spécialement aménagées

Afin que l’accès se fasse le plus simplement possible, Ciné-ma différence se charge d’aménager les lieux. Pour lutter contre l’exclusion sociale, ses séances ne sont pas dédiées aux personnes handicapées mais ouvertes à tous, conviviales et dans le respect d’autrui.

Dans les salles de cinéma, différents dispositifs sont mis en place : extinction progressive des lumières, son plus bas pour ceux ayant une ouïe sensible mais aussi l’absence de pubs et bande-annonce afin que la séance ne soit pas trop longue.

L’accueil se fait par des bénévoles dès l’entrée du cinéma. Ils sont aussi présents un peu partout dans la structure (près de la caisse, devant l’entrée de la salle…) afin de guider et aider ceux qui sont étranger au lieu et aider les personnes à mobilité réduite. Avant que le film ne débute, un responsable va saluer les spectateurs puis leur expliquer les différentes règles en dédramatisant les situations et en les rendant collectives pour que tout le monde y soit concerné, qu’ils soient en situation de handicap ou non. Un court-métrage explicatif sera diffusé après afin d’illustrer le discours et être sûr qu’il soit compris au mieux.

Tout au long de la séance, les bénévoles seront disponibles et assis à des points clés de la salle de cinéma. Pour être plus facilement repérables, ils portent un gilet fluorescent et sont aussi munis d’une lampe torche au préalable. Ils pourront rassurer un spectateur stressé, l’accompagner et si besoin lui permettre une pause en dehors de la salle tout en le rassurant.

Affiche de la séance © Ciné-ma différence

Article publié
16.12.2021
à
9:44