Photo : LUDOVIC MARIN / AFP

Élisabeth Borne nommée Première ministre

Politique
alerte info
contenu publi-rédactionnel

Après trois semaines de spéculations autour du nom du prédécesseur de Jean Castex, le voile est désormais levé, Élisabeth Borne devient la première ministre du deuxième quinquennat d’Emmanuel Macron.

Jean Castex a présenté ce lundi, vers 16 h, sa démission auprès du président de la République. Une page qui se referme pour lui après plus d’un an et dix mois de services à la tête de l’exécutif. Le chef de l’État, Emmanuel Macron a remercié Jean Castex « son gouvernement et son équipe. Durant près de deux ans, il a agi avec passion et engagement au service de la France. Soyons fiers du travail accompli et des résultats obtenus ensemble ».

Twitter.

Une heure après sa démission, Élisabeth Borne s’est rendue à l’Élysée pour rencontrer Emmanuelle Macron avant son investiture qui s’est tenue quelques minutes plus tard à Matignon. Elisabeth Borne devient la deuxième femme Première ministre après Edith Cresson en 1991. 

Qui est Élisabeth Borne ?

Longtemps proche du Parti socialiste, elle rejoint La République en marche et devient ministre chargée des Transports en mai 2017 dans le premier gouvernement Édouard Philippe, sous la présidence d’Emmanuel Macron. En juillet 2019, elle devient ministre de la Transition écologique et solidaire, en remplacement de François de Rugy, démissionnaire. Elle est nommée l’année suivante ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion dans le gouvernement Jean Castex.

Auparavant, elle avait été nommée préfète de la région Poitou-Charentes de 2013 à 2014 puis directrice de cabinet de Ségolène Royal au ministère de l’Écologie de 2014 à 2015. De 2015 à 2017, elle était présidente de la Régie autonome des transports parisiens (RATP).

Article publié le :
16.5.2022
à
19:11
Avec :
No items found.
Partager cet article :
les derniers articles
publicité