Photo : Armée l'Air et de l'Espace

Exercice de prise d’otage aux Fuseaux de Saint-Dizier

Sécurité

Du 8 février au 19 février2021, le Groupe d’intervention NEDEX 21 565 (GRIN) a délivré un stage au profit d’une dizaine de personnes du Commando parachutiste de l’air n° 10 et du RAID. Ce stage avait pour objectif d’enseigner les fondamentaux du NEDEX(neutralisation, enlèvement et destruction des explosifs) de manière à adapter au mieux les procédures d’intervention face à la menace que représentent les engins explosifs improvisés (EEI). Un partenariat entre la communauté d’agglomération Saint-Dizier Der & Blaise et la BA 113 a permis de réaliser l’exercice de synthèse dans un lieu parfaitement réaliste : la grande salle de spectacle Les Fuseaux à Saint-Dizier.

Durant ce stage, les élèves ont été confrontés à des exercices de mise en pratique en milieu clos et ouvert. " Les scénarios étaient conçus de manière à appliquer les enseignements théoriques acquis, tels que les notions de fouille, de détection ou d’identification" explique le ministère des armées. Pour rendre les exercices plus réalistes, les équipes ont été mises à rude épreuve, dans des conditions temporelles et physiques difficiles.

" Les stagiaires ont enchaîné cinq interventions, quatre en une journée et une de nuit, avec très peu de repos, et devaient se tenir prêts pour l’exercice final le lendemain”, avance le cadre responsable du stage

 

L’exercice de prise d’otage dans la salle de spectacle Les Fuseaux

Lors d’un exercice, les militaires ont intégré la salle des Fuseaux. Les stagiaires ont été alertés d’une prise d’otage en cours dans la salle de spectacle, l’objectif : libérer les otages et neutraliser les individus.

À leur arrivée, un point de situation avec le chef d’équipe leur a permis d’identifier que toutes les entrées sont piégées sauf une porte à l’arrière, plusieurs otages et deux à quatre assaillants sont à l’intérieur. Les stagiaires ont alors décidé de se scinder en deux groupes, chacun composé de personnel du CPA 10, du RAID, d’un démineur et d’un infirmier. 

Après avoir traversé un hall jonché d’engins explosifs improvisés en tous genres et neutralisé ces derniers, les deux groupes ont mené l’assaut simultanément. Après que les deux assaillants ont été mis hors d’état de nuire, les équipiers sont confrontés à un otage piégé avec une ceinture d’explosifs et une grenade dégoupillée dans la main”, relate le ministère. Un exercice réussi, puisque les otages ont dû être libérés sain et sauf et les engins explosifs improvisés neutralisés.

La formation a été clôturée par une remise de brevets par le commandant en second de la base aérienne 113. Les bases du NEDEx acquises lors de cette formation seront consolidées à l’occasion d’un autre stage prévu au mois de mars, sur la base aérienne 123 d’Orléans.

Photo : Armée de l'Air et de l'Espace

Article publié le :
23.3.2021
à
16:43
Avec :
No items found.
Partager cet article :
les derniers articles
publicité