Photo : Le Tour du monde de la Haute-Marne
Théo Caviezel et Johann Legrand assis devant une carte de la Haute-Marne

Faire le tour du monde… de la Haute-Marne, le projet de deux enfants du pays

Vie locale
contenu publi-rédactionnel

Aujourd’hui, lundi 9 août marque le départ du voyage d’un mois de Théo Caviezel et Johann Legrand. Ces deux sud haut-marnais se sont lancé le défi de réaliser un tour du département depuis Auberive, avec une arrivée prévue à Saint-Dizier, le 4 septembre.

« C’est aussi l’occasion de découvrir le nord du département »

C’est pendant un footing que Théo Caviezel, un jeune langrois de 24 ans, a eu une idée originale. « Je suis très attaché à la Haute-Marne, et à Langres ma ville natale. Donc je me suis dit, pourquoi ne pas réaliser un tour du monde du département. » C’est au côté de son ami Johann Legrand, bourmontais de 31 ans, que le projet s’est concrétisé. Les deux compagnons ne sont pas inconnus des grands voyages : Théo a réalisé un tour du monde et Johann a fait le tour de l’Europe et de l’Amérique du Sud.


Pendant près d’un mois, les deux amis parcourront le département d’est en ouest et du nord au sud sur des vélos électriques. Le départ s’effectue à l’Abbaye d’Auberive, dont le maire de la ville soutient le voyage, et se termine dans la ville de Saint-Dizier. « Je connais très peu Saint-Dizier, alors que c’est seulement à une heure de chez moi. C’est vrai que l’on n’a pas forcément le réflexe d’aller dans le nord. » Ils ont prévu de s’arrêter dans plus de 70 lieux. « J’ai pris une carte du département et j’ai choisi des villes et des villages avec des initiatives intéressantes à mettre en avant. » La redescente devrait s’effectuer le long du canal entre la Champagne et la Bourgogne.

« Inspirer les jeunes » 

L’objectif de ce grand voyage est aussi bien d’aller à la rencontre des locaux que de mettre en avant le département. Ils planifient, par exemple, de dormir dans le Couvent des Annonciades Célestes de Joinville. « À travers ce voyage, on veut aussi montrer qu’il y a des jeunes qui sont prêts à réinvestir le territoire et faire des projets. Oui, les jeunes partent pour aller étudier mais ils reviennent aussi. » Pour Théo, il est important de « rendre fiers les Hauts-marnais et montrer que la ruralité n’est pas morte. »

Théo Caviezel et Johann Legrand, au côté de Jean-Claude Volot, maire d’Auberive, qui soutient leur aventure © Le Tour du monde de la Haute-Marne

Ce projet ambitieux est toujours en construction. « Je continue d’être en contact avec des personnes pour organiser le reste du voyage. On a déjà huit jours prévu. Mais on laisse tout de même la place au hasard. On compte aussi sur la générosité des gens pour nous faire découvrir des endroits inconnus. Ce tour, on souhaite le co-construire avec les haut-marnais. »

Les deux amis souhaitent partager leur aventure au-delà des réseaux sociaux. « Johann va consigner notre aventure dans un carnet de bord et cartographier le territoire. À la fin, on aimerait en faire un livre. » Leur aventure est aussi à retrouver dans le Journal de la Haute-Marne, où ils comptent publier un article par jour ainsi que sur leur compte.

Article publié le :
9.8.2021
à
9:38
Avec :
No items found.
Thèmes associés :
Partager cet article :
les derniers articles
publicité