Photo : Julian Carrey / Puissance Télévision
Véhicules et camions circulant sur la RN4

Interpellation de deux voleurs de gasoil et de marchandises au camp de Perthes-Sapignicourt

Faits Divers
alerte info
contenu publi-rédactionnel

Deux hommes âgés d’une vingtaine d’années, auteurs de plusieurs vols de gasoil et de fret, ont été interpellés mardi 29 mars dans le camp de Perthes-Sapignicourt. Une enquête était ouverte depuis juin 2021 afin de les retrouver.

Depuis l’été 2021, des poids lourds stationnés sur les aires de repos de la Route Nationale 4 ont été victimes de plusieurs vols de carburant et de marchandises.

Une enquête est entamée depuis de juin 2021 après que des faits de tentatives de vol de fret sur le parking d’une station essence de la RN4 aient été portés à la connaissance des forces de l’ordre. Deux hommes, dont les visages étaient camouflés, ont refusé de se soumettre au peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie de Vitry-le-François, et ont pris la fuite à bord de leur véhicule.

Après des mois d’investigation réalisés par la section de recherches de Reims, soutenue par le parquet de Châlons-en-Champagne, les deux hommes ont finalement été identifiés. Âgés d’une vingtaine d’années, ceux-ci résident à Perthes en Haute-Marne, et plus précisément au camp de Perthes-Sapignicourt, accueillant une communauté de gens du voyage.

Ce mardi 29 mars, ce sont un peu moins d’une centaine de forces de gendarmerie qui étaient engagées lors de l’interpellation des deux individus dans le camp. Sur place, les autorités ont découvert des bidons de plusieurs centaines de litres de carburant ainsi que tous types de marchandises, allant de l'alimentation à l’hygiène en passant par le petit et le gros équipement, dérobées suite à la découpe de bâches de camions.

Après deux nuits de garde à vue, les deux individus ont été condamnés ce jeudi 31 mars par le tribunal correctionnel de Châlons-en-Champagne à deux ans de prison ferme pour l’un, et à dix mois pour l’autre (la différence de peine s’expliquant en raison du casier judiciaire préexistant des deux individus).

Article publié le :
1.4.2022
à
11:26
Avec :
No items found.
Partager cet article :
les derniers articles
publicité