Photo : Puissance Télévision
Joinville

Joinville : à la place de la piétonnisation, une « Zone de Rencontre » est à l'essai

Vie locale

En août, la mairie de Joinville avait mis en place un test de piétonnisation dans quelques rues du centre-ville. Mi-août, le test a pris fin. Résultat : la piétonnisation est abandonnée au profit d’une « Zone de Rencontre ».

Conclusion du test de piétonnisation

Durant le mois d’août, six rues aux alentours de la cathédrale étaient piétonnisées de manière expérimentale. Le but était de sécuriser cette zone où les voitures s’avéraient dangereuses pour les piétons. 

Pour voir s’il était possible de piétonniser de façon permanente ces rues, la mairie s’est concertée régulièrement avec les commerçants installés au centre-ville. Dès mi-août, le test s’est conclu : la piétonnisation soulève des inquiétudes des commerçants. 

« S’ils [les clients] ne trouvent pas de place [de parking] pour aller chercher une baguette de pain ou un croissant, ils ne marcheront pas », avait souligné une commerçante début août.

Le projet de piétonnisation a donc laissé place à un projet de « Zone de Rencontre »

Une « Zone de Rencontre »

Cette « Zone de Rencontre » est une zone où les véhicules motorisés sont limités à une vitesse de 20km/h et ne sont pas prioritaires sur les piétons et les vélos. Le but reste la sécurité des passants, mais aussi d’encourager des modes de déplacement tels que le vélo.

« C’est toute une réflexion pour que les voitures ne sentent plus prioritaires dans les petites rues du centre-ville, pour inviter les gens à se déplacer autrement », déclare Bertrand Ollivier, Maire de Joinville

D’après le Maire, les seules inquiétudes que peut soulever ce projet relèvent du respect de la limitation. Pour éviter que les voitures dépassent les 20km/h, des contrôles auront lieu dans les rues concernées.

Si la « Zone de Rencontre » est une réussite, Bertrand Ollivier envisage de l’étendre à tout le centre-ville.

La question de la piétonnisation reste en réflexion

La piétonnisation permanente de ces rues n’est donc plus dans les projets. Cependant, une piétonnisation ponctuelle lors d’animations telles que les Fêtes du Terroir n’est pas à exclure. Par ailleurs, d’autres rues jugées « minuscules » où la circulation est compliquée pourraient éventuellement être piétonnisées, sauf pour les riverains.

Article publié le :
7.9.2021
à
17:30
Avec :
No items found.
Thèmes associés