Photo d'illustration : AFP
voiture-moto-circulation-interifile

La circulation interfile autorisée pour les motos, mais sous condition

Sécurité

La circulation interfile n’a jamais été autorisée légalement, mais elle était tolérée avant d’être totalement interdite en janvier 2021. Mais finalement, depuis le 2 août, la circulation interfile est de nouveau expérimentée. Pour se faire, de nouveaux panneaux sont installés pour informer de cette pratique aussi bien les usagers des deux et trois roues motorisés que les conducteurs des autres véhicules qui partagent avec eux la route.

Dès la fin de l’année 2021, de nouveaux panneaux indicatifs seront progressivement implantés sur certaines routes concernées par l’expérimentation de circulation interfile. Leur présence ne conditionne pas l’expérimentation, qui a été engagée le 2 août 2021 pour une durée de 3 ans.

Pour rappel, 21 départements sont concernés : les Bouches-du-Rhône, la Haute-Garonne, la Gironde, l'Hérault, l'Isère, la Loire-Atlantique, le Nord, le Rhône, le Var, les Alpes-Maritimes, la Drôme, le Vaucluse, les Pyrénées-Orientales et les départements de la région Île-de-France. Seules les autoroutes et les voies rapides à chaussée séparée sont concernées.

L’arrêté paru au Journal officiel ce 13 août 2021 procure aux gestionnaires de voirie, responsables de la mise en application de cet arrêté, l’ensemble des caractéristiques techniques (format, emplacement, gabarit du panneau). C’est une première étape indispensable permettant de lancer la commande et la fabrication de ces panneaux.

 

Nouveau panneau de signalisation

Plus précisément, un panneau d’information, de type « SR » selon la grammaire de la signalisation, sera installé pour informer les usagers de la route, notamment les conducteurs de deux ou trois roues motorisées, de 3 règles de la circulation interfile : la vitesse maximale autorisée en circulation interfile (50 km/h) la pratique uniquement sur des voies congestionnées et le positionnement entre les deux voies les plus à gauche de la chaussée.

Un panneau complémentaire, de type « B14 », pourra également être implanté pour rappeler la vitesse maximale autorisée en interfile. Les panonceaux « M4c », portant l’inscription « en interfile », et « M9z », portant l’inscription « rappel », rappelleront le contexte de l’expérimentation.

 

Rappel des règles à respecter pour la pratique de la circulation interfile dans le cadre de l’expérimentation lancée le 2 août 2021 :

  • La pratique est autorisée sur les autoroutes et les routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central et dotées d’au moins deux voies chacune, où la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 70 km/h ;
  • La circulation entre les files de véhicules à l’arrêt ou roulant à une vitesse très réduite se pratique sur les deux voies, ayant le même sens de circulation, les plus à gauche d’une chaussée ;
  • L’espace latéral entre les véhicules circulant sur les deux voies les plus à gauche d’une chaussée doit être suffisant ;
  • La circulation interfile se pratique à une vitesse de 50 km/h au maximum, avec un différentiel de 30 km/h par rapport aux autres véhicules ;
  • Aucune des voies de circulation sur la chaussée n’est en travaux ou couverte de neige ou de verglas ;
  • Avant de circuler en interfile, le conducteur avertit de son intention les autres usagers ;
  • Les deux ou trois-roues motorisés ne doivent pas forcer le passage ;
  • Il est interdit à un véhicule en interfile de dépasser un autre véhicule en interfile ;
  • Lorsque le trafic se fluidifie et que les véhicules circulent à plus de 50 km/h sur au moins une des deux files, les deux ou trois roues motorisés doivent reprendre leur place dans les voies.
  • La circulation interfile n’est pas autorisée en dehors des zones expérimentales.

Article publié le :
16.8.2021
à
10:31
Avec :
No items found.
Thèmes associés