Photo : Images d'illustration
Photos des candidats de droite à l'élection présidentielle de 2022

La droite se mobilise pour la présidentielle de 2022

Politique
alerte info
contenu publi-rédactionnel

Pour ce quatrième article de notre dossier qui traite des élections présidentielle et législatives de 2022, nous vous présentons les principaux partis de la droite française mobilisés pour la présidentielle de 2022.

Qu’est-ce que la « droite » ?

La « droite » française, tout comme la gauche, est un courant politique pluriel. Libéralisme, conservatisme, nationalisme, démocratie chrétienne ou encore radicalisme, ces courants idéologiques défendent des principes à la fois similaires et différents.

Traditionnellement, la droite est associée aux valeurs de liberté - notamment économique -, d’autorité, de sécurité, de mérite, de conservatisme ou encore d’ordre social. L’extrême droite, quant à elle, est également caractérisée par des principes nationalistes et traditionalistes.

Les partis politiques modernes de droite se revendiquent, pour la plupart, du gaullisme. Ce courant de pensée prône l’indépendance de la France, le patriotisme et est à l’origine de nombreuses mesures sociales suite à la Seconde Guerre mondiale.

Les différents courants politiques - gauche, centre, droite - ne sont évidemment pas figés dans le temps. Leurs idées évoluent en fonction de la société et du contexte politique, économique, social, culturel ou encore environnemental de la France.

À lire également : Le centre est engagé dans la course à l’Élysée de 2022

Les principaux partis de droite mobilisés pour la présidentielle

Parmi les formations politiques de la droite française, nous avons sélectionné cinq partis de la droite, droite radicale et extrême droite : les Républicains, l’Union populaire républicaine, Debout la France, le Rassemblement national et Reconquête.

Nous avons fait ce choix en raison de leur poids dans le jeu politique actuel ainsi que de leur représentativité électorale, mesurée dans les urnes et les sondages - justifiant également le choix d'intégrer leurs photos. Par ailleurs, ces cinq partis sont en lice pour briguer la présidence de la République au mois d’avril 2022 et comptabilisent plusieurs centaines de parrainages validés par le Conseil constitutionnel, nécessaires pour valider leur candidature à l’élection présidentielle.

Comme pour les partis de gauche et du centre, nous plaçons les partis sur l’échiquier politique et présentons brièvement leurs principales idées politiques en fonction de leurs positionnements officiels et d’analyses d’observateurs.

Les Républicains

Les Républicains (LR) est issu d’une longue lignée de partis gaullistes ou proches du gaullisme, à l’image du Rassemblement du peuple français (RPF) créé par Charles de Gaulle, de l’Union des démocrates pour la République (UDR) ou encore du Rassemblement pour la République (RPR), parti de l’ancien président de la République Jacques Chirac. Fondé en 2002, l’Union pour un mouvement populaire (UMP) est l’ancêtre de LR, dont le nom a changé en 2015.

Ce parti politique est classé à droite sur l’échiquier politique et est considéré comme gaulliste et libéral-conservateur. Du fait de ses nombreux ancêtres politiques, LR est composé de plusieurs positionnements politiques internes plus ou moins divergents. Ses membres sont pour certains gaullistes, c’est-à-dire qu’ils plébiscitent l’indépendance de la France tout en adoptant des positions tantôt libérales, tantôt sociales et interventionnistes. D’autres sont considérés comme centristes, autrement dit ceux favorables à l’Union européenne et privilégiant le progressisme et les valeurs sociales-libérales - à mi-chemin entre la liberté « de droite » et l’égalité « de gauche ». Les libéraux quant à eux, placent la liberté au centre de leurs idées (au contraire de l’égalité) : ils sont partisans du libéralisme politique et économique. Les conservateurs, de leur côté, prônent un certain patriotisme et souverainisme ainsi qu’un État peu interventionniste dans l’économie et une société « traditionnelle » fondée sur la famille. Enfin, les démocrates-chrétiens défendent les valeurs catholiques et rejettent le libéralisme sociétal et économique. L’immigration et l’insécurité sont d’autres sujets régulièrement abordés par la droite, bien que des divergences d’opinions existent entre tous les ailes du parti LR. Afin de concilier toutes ces tendances politiques internes, un « conseil des sensibilités » a été créé en mars 2018 par Laurent Wauquiez, dont l’objectif est de rassembler ces dernières pour les mettre au service du projet du parti.

Depuis la création de la Ve République en 1958, un parti de droite s’est systématiquement présenté à toutes les élections présidentielles : en 1958, 1965, 1969, 1974, 1981, 1988, 1995, 2002, 2007, 2012, 2017 et, de nouveau, en 2022.

Lors de la dernière élection présidentielle en 2017, le candidat LR François Fillon, alors pressenti pour devenir le nouveau président de la République, se retrouve dans une position délicate suite aux révélations du Canard enchaîné concernant l’affaire des emplois fictifs. Il se fait éliminer dès le premier tour - tout en finissant à la troisième place -, du jamais vu pour le parti majoritaire de droite depuis les débuts de la Ve République.

Valérie Pécresse est la candidate à l’élection présidentielle de 2022. Elle comptabilise au 17 février 1 945 parrainages validés par le Conseil constitutionnel.

L’Union populaire républicaine

L’Union populaire républicaine (UPR) est fondée en 2007 par François Asselineau, ce dernier en étant le président.

Cette formation politique est classée à droite voire à droite radicale sur l’échiquier politique, bien qu’il refuse d’être placé sur celui-ci et qu’il affirme vouloir dépasser le clivage gauche-droite. Ses idées politiques sont toutefois considérées comme souverainistes, protectionnistes et nationalistes, notamment du fait qu’il souhaite que la France quitte l’Union européenne à l’image du Royaume-Uni - le « Frexit » - ainsi que la zone euro et l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN). François Asselineau prend pour modèle le programme du Conseil national de la Résistance de 1944 - celui-là même qui avait instauré une série de mesures sociales et économiques au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Selon le journaliste et politologue Laurent Boissieu, la création de l’UPR résulte de la rupture de l’UMP avec l'euroscepticisme.

François Asselineau a proposé sa candidature à l’élection présidentielle de 2017 avec son parti, à laquelle il a obtenu 0,70 % des suffrages exprimés.

François Asselineau se présente de nouveau à la présidentielle de 2022. Au 17 février, il enregistre 217 parrainages validés par le Conseil constitutionnel.

Debout la France

Debout la République est un parti politique créé en 1999 par Nicolas Dupont-Aignan, dont le nom a évolué vers Debout la France (DLF) en 2014. Avant de devenir un parti à proprement parler, il était un courant du RPR puis de l’UMP jusqu’en 2008.

Le parti est classé à droite voire à droite radicale sur l’échiquier politique. Ses idées politiques relèvent notamment du souverainisme et du nationalisme, Nicolas Dupont-Aignan affirmant être « patriote et gaulliste ». Il se réclame ainsi du gaullisme social et se présente comme une alternative au clivage gauche-droite. Il affiche aussi des idées eurosceptiques et conservatrices et met l’accent sur l’immigration et l’insécurité.

Nicolas Dupont-Aignan se présente à l’élection présidentielle avec son parti depuis 2012. Il obtient 4,7 % des voix exprimées à la présidentielle de 2017 et apporte son soutien à Marine Le Pen au second tour. En 2019, de nombreux membres de Debout la France, responsables et adhérents, quittent le parti et rejoignent, en partie, le Rassemblement national.

De nouveau candidat à la présidentielle de 2022 avec Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan a récolté 379 parrainages validés par le Conseil constitutionnel au 17 février.

Le Rassemblement national

Le Rassemblement national (RN) est fondé en 1972 par Jean-Marie Le Pen, sous le nom de Front national - jusqu’en 2018. Il est issu du mouvement Ordre nouveau considéré comme nationaliste. Depuis 2011, c’est Marine Le Pen, sa fille, qui assure la présidence du parti.

Le RN est classé à l’extrême droite sur l’échiquier politique. Il met l’accent sur les thématiques de l’insécurité et de l’immigration ainsi que sur le chômage et l’euroscepticisme.

Des chercheurs et observateurs estiment que le vote d’extrême droite ne serait pas un vote d’adhésion mais de protestation à l’encontre des forces politiques « traditionnelles », à savoir la droite et la gauche, qui ne seraient pas parvenues à trouver des solutions aux problèmes de la société française. Le RN est ainsi devenu le premier parti ouvrier de France.

Lors de l’élection présidentielle de 2017, Marine Le Pen parvient à se hisser au second tour en récoltant 21,30 % des suffrages exprimés - Emmanuel Macron en avait obtenu 24,01 %. Beaucoup considèrent que le débat télévisé face à son rival d’En marche lui a été fatal et a conduit à son score de 33,90 % de voix contre 66,10 % pour Emmanuel Macron. Depuis 2002 et Jean-Marie Le Pen, c’est la seconde fois que le Rassemblement national atteint le second tour à une élection présidentielle. Le journaliste politique Philippe Reinhard parle de « triangulation de la vie politique » depuis 2017 qui supplanterait l’historique bipolarisation de la vie politique française, entre la droite et la gauche. Depuis 2017, le paysage électoral français serait ainsi remanié du fait du poids du RN dans le jeu politique, même si, selon le journaliste, le parti a peu de chances d’atteindre la présidence de la République un jour.

Marine Le Pen se présente à l’élection présidentielle de 2022 pour la troisième fois. Elle comptabilise 366 parrainages validés par le Conseil constitutionnel au 17 février.

Reconquête!

Reconquête! est un parti politique créé en 2021 par le polémiste Éric Zemmour.

La formation politique est positionnée à l’extrême droite sur l’échiquier politique. Le parti est marqué par un certain identitarisme et défend des idées nationalistes, souverainistes, conservatrices et eurosceptiques. Il met également l’accent sur l’immigration et l’insécurité. Il revendique une stratégie d’ « union des droites » bien que Valérie Pécresse considère qu’il est davantage le candidat de la « fusion des extrêmes droites ». Gérard Larcher, président Républicain du Sénat, et Christian Jacob, président du parti LR, affirment également que les idées défendues par Éric Zemmour sont contraires à celles des Républicains.

Suite à la création de Reconquête!, Éric Zemmour rallie plusieurs élus de la droite conservatrice et de l’extrême droite, et plus particulièrement des Républicains et du Rassemblement national. Le parti compterait environ 100 000 adhérents au mois de février 2022.

Éric Zemmour se présente à l’élection présidentielle de 2022 avec son parti Reconquête! et dénombre, au 17 février, 291 parrainages validés par le Conseil constitutionnel.

Frise des principaux partis de droite en France © Nicolas Fontaine / Puissance Télévision


Dans un article qui paraîtra au sein de ce dossier portant sur les élections présidentielle et législative de 2022, nous reviendrons sur tous les candidats à l’élection présidentielle ainsi que leurs programmes.

Rendez-vous pour un prochain article qui portera sur la campagne électorale.

Article publié publié le
18.2.2022
à
17:16
Partager cet article :
les derniers articles
publicité