Photo : Nicolas Dohr /Fondation du patrimoine

La maison de maître de forge sauvée par la Mission Patrimoine

Culture & Loisirs

La maison de maître de forges située dans la commune de Rupt, près de Joinville, vient d’être sélectionnée ce lundi 5 avril par la mission patrimoine Stéphane Bern, pour l’édition 2021 du loto du patrimoine, afin d’être restaurée dans l’objectif de l’ouvrir au public.

SAUVER LE PATRIMOINE

La « Mission patrimoine » de Stéphane Bern, a pour but d’identifier le patrimoine en danger, le sauver, puis le valoriser. En tout, 4000 sites en danger jugés prioritaires ont pu être restaurés en France, notamment grâce à la création d’un « loto du patrimoine ».

Cette ancienne maison de maître est le seul monument sélectionné dans le Grand Est pour le loto. Ce précieux soutien va donc permettre de restaurer l’ensemble des couvertures et façades, afin d’assurer la pérennité de l’édifice. Les travaux débuteront en 2022, et devraient s’étendre sur une année. Leur coût total est estimé à 455 000 euros. Par ailleurs, quelques débuts de travaux ont commencé dans le jardin : nettoyage, reprise des allées, début de plantations.

UNE MAISON DE MAÎTRE 

Que signifie « Maison de Maître » ? La maison de maître est une grande bâtisse située soit en milieu urbain, soit à la campagne, souvent reconnaissable à sa base de forme rectangulaire et à ses grandes pierres angulaires apparentes. Belles demeures, elles étaient habitées par des notables ou des personnes de la bourgeoisie. La propriété se devait de répondre aux exigences du statut social d’une personne de haut rang. La maison appartenait à un maître de forges, c’est ainsi qu’on appelait le propriétaire et dirigeant d’un établissement métallurgique de production de fer, de fonte ou d’acier.

Cette maison, située dans la commune de Rupt, est typique du XIXe siècle, et réalisée à partir d’un petit château du XVIIIe siècle dont la structure est toujours conservée.

PROCHAINEMENT DANS LE CIRCUIT DE LA FONTE D’ART

En effet, la restauration de cette maison devrait permettre de l’intégrer dans le circuit haut-marnais et meusien de la fonte d’art. On n’y retrouve effectivement pas encore de maison de maître de forges sur le territoire, un élément stratégique de l’organisation de la Haute-Marne industrielle du XIXe siècle. Cette demeure va pouvoir combler ce manque, car, ayant appartenu à la famille Ferry-Capitain aux XIXe et XXe siècles, sa fonderie en fait l’une des plus importantes de l’est de la France concernant l’histoire du fer.

Article publié le :
7.4.2021
à
15:18
Avec :
No items found.
Thématiques de cet article :