Noémie Tournier / Puissance Télévision

Le déploiement de la vaccination s'intensifie dans le Grand Est

Sciences & Santé

Avec 104 centres de vaccination dans la région Grand Est, L'ARS fait le point sur la situation. Le nombre de premières injections de doses vaccinales s'élève à 173 435 sur le territoire dont 17 002 dans la Marne, 6 430 pour la Meuse et 6 103 en Haute-Marne au 9 février 2021. Pour les semaines à venir, le Grand Est souhaite accélérer en intensifiant le déploiement de la vaccination.

Le vaccin Astrazeneca

Le troisième vaccin contre la Covid-19 a fait son apparition dans le Grand Est depuis le 6 février dernier, avec un volume de 48 400 doses livrées en deux temps. La première phase s'élève à 22 800 doses au 9 février et 25 600 sont à venir dans les prochains jours. Pour l'instant, ce vaccin, comme l'a confirmé la Préfète de la Meuse "n'est pour l'instant réservé qu'aux professionnels de santé." Il s'étendra par la suite progressivement à la population générale des 50-65 ans.

Un des avantages de ce vaccin c'est qu'après ouverture, le flacon peut être conservé moins de 6 heures ) température ambiante (à moins de 30°C) ou 48 heures au réfrigérateur entre 2°C et 8°C.

En Haute-Marne, 1 300 doses de ce vaccin restent aujourd’hui disponibles et vont permettre, elles aussi, de vacciner les professionnels de santé de moins de 65 ans qui sont volontaires Ces professionnels de santé doivent s’inscrire par téléphone uniquement.

Prendre de nouveau rendez-vous, c'est bientôt possible ?

Des nouveau créneaux vont être disponible pour se faire vacciner. La Région annonce qu'à partir du 15 février, il sera de nouveau possible de prendre rendez-vous dans les centres de vaccination qui procèdent actuellement "pour l'essentiel aux 2ème injections du vaccin Pfizer et Moderna."

En Meuse, les prochains rendez-vous pourrons être possible qu'à partir du mois de mars mais Pascale Trimbach, Préfète de la Meuse assure que dès la semaine prochaine seront indiqué les nouvelles dates de vaccination dans le département.

Pour le département haut-marnais, Les prévisions de livraisons vont "nous permettre d’ouvrir dès lundi près de 2 500 créneaux de nouveaux rendez-vous au cours du mois de mars pour les personnes âgées de plus de 75 ans et les patients vulnérables à très haut risque", précise la préfecture.

Les conditions d’inscription sont inchangées, par Doctolib.fr ou par téléphone : les rendez-vous pourront être pris uniquement en semaine à compter de 9h ce lundi 15 février.

Article publié le :
13.2.2021
à
11:02

Mathilde Lorrain

contacter la rédaction
Avec :
No items found.