Photo : Patrick Lagneau
Patrick Lagneau écrivain meusien

Le romancier meusien Patrick Lagneau nous surprend avec deux livres

Culture & Loisirs
alerte info
contenu publi-rédactionnel

Cet été, le romancier Patrick Lagneau a sorti deux livres très différents : son deuxième tome des aventures d’Hector et un recueil de nouvelles « Des chutes en cascades ». Initialement prévus en septembre, les deux livres de Patrick Lagneau ont finalement vu le jour en juillet.

Des histoires riches en aventure

Avec des genres très différents (l’un est un livre pour enfants et l’autre un ensemble de nouvelles), les deux publications du romancier meusien ont tout de même un point commun : l’aventure. 

Des Chutes en cascades est le titre du recueil de nouvelles de Patrick Lagneau. Un titre qui fait aussi référence à ce qui nous attend dans les différentes histoires. Chaque nouvelle possède un thème différent mais avec un même objectif.

« J’ai basé mon écriture sur ce qui caractérise vraiment la nouvelle : une chute surprenante », explique l’écrivain.

D’abord partagés sur sa chaîne YouTube afin de les partager à ses proches, les commentaires encourageants l’ont poussé à les publier.


Couvertures des livres

Neuf mois après la publication de l’album illustré Les histoires d’Hector inspiré de sa propre enfance, Patrick Lagneau revient avec le deuxième tome Les nouvelles histoires d’Hector, avec la même illustratrice Ellie. Un deuxième album qui s’inspire toujours de ses propres aventures.

« Maintenant que j’ai des petits-enfants, je leur raconte d’autres aventures et bêtises que j’ai pu faire quand j’étais petit. Ce sont elles qui composent ce deuxième tome. Des histoires que ma mère ne connaît pas», souligne Patrick Lagneau.

En effet, l’idée du premier album illustré lui était venue de sa mère : « Quand mes filles étaient en vacances chez ma mère, elles lui demandaient toujours de raconter des histoires. N’en connaissant aucune, ma mère leur racontait mes bêtises faites quand j’étais petit », raconte l’auteur.

Un écrivain qui n’a pas peur de varier les genres

Avec près d’une quinzaine de publications à son actif, Patrick Lagneau est surtout un grand amoureux de l’écriture.

« J’ai eu un déclic pour les romans lorsque j’ai commencé à écrire des scénarios avec mes élèves. Quelques-uns de nos courts-métrages ont été présentés à des festivals pour lycéens.» Pendant 20 ans, il a occupé le poste de professeur d’éducation socioculturelle.

Plutôt orienté vers la science-fiction, le fantastique et le policier, son album pour enfants a été un exercice complètement différent.

« C’était un exercice intéressant. Mais ça m’a permis de me replonger dans mon enfance, donc c’était assez passionnant.»

Le déclic a aussi été sa rencontre avec la jeune illustratrice Ellie de 26 ans, au sein de l’association Plume, dont il est le vice-président. « On a naturellement sympathisé et elle s’est prise au jeu des histoires de Victor. Elle s’est tellement prise au jeu qu’elle a fait un dessin à chaque début et fin d’histoire », s’extasie Patrick Lagneau. « Ce qui m’a le plus frappé c’est que ses dessins étaient en totale adéquation avec les histoires. J’avais l’impression qu’elle les avait vécues avec moi. » 

La publication de nouvelles était aussi une nouveauté pour lui, qui avait jusque là mis en ligne seulement des romans et des poèmes.

Pour lui, l’idée reste la même : « proposer une chute inattendue au public, boucler une histoire avec une fin surprenante. »

Les deux livres sont disponibles en commande dans toutes les librairies, sur le site de l’éditeur BoD ainsi que sur le site de l’association Plume.

Article publié publié le
25.8.2021
à
11:48
Avec :
No items found.
Thèmes associés :
Partager cet article :
les derniers articles
publicité