Photo : Allisson Godfroy / Puissance Télévision
Un électeur dépose son bulletin dans une urne

Législatives 2022 : qu’en est-il de la participation et de l’abstention pour ce premier tour ?

Politique
alerte info
contenu publi-rédactionnel

Le premier tour des élections législatives qui s’est tenu hier, le dimanche 12 avril, a mis une fois de plus en évidence le désintérêt des électeurs pour ce scrutin. Les chiffres de la participation et de l’abstention le prouvent.

Le premier tour des élections législatives s’est achevé hier soir, à 20 heures, à l’annonce des résultats dans les 577 circonscriptions que comptent le territoire français.

Au terme de cette première journée électorale, les résultats définitifs annoncés par le ministère de l’Intérieur placent les candidats Ensemble !, qui forment la majorité présidentielle, en tête de la course avec 25,75 % des voix exprimées. La Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes) arrive en seconde position et comptabilise 25,66 % des suffrages exprimés, représentant un peu plus de 20 000 votes d’écart.

Dans la première et deuxième circonscriptions de Haute-Marne, la première de la Meuse et la cinquième de la Marne, les résultats définitifs mettent plutôt en ballotage les candidats du Rassemblement national, de la droite et du centre.

La participation en baisse

À l’échelle nationale, le taux de participation n’a pas connu un sursaut de mobilisation des électeurs, comme l'espéraient notamment les candidats de la Nupes et du Rassemblement national, pour faire face à la majorité présidentielle Ensemble !. Au contraire, ce premier tour a été marqué par une baisse de la participation des Français, qui est établie à 46,46 %, en comparaison avec celle de 2017 qui était de 47,62 %. En remontant encore plus loin, les chiffres de la participation ont connu une impressionnante diminution : en 2012, le taux de participation était fixé à 57,22 %, en 2007 à 60,42 %, en 2002 à 64,42 % et en 1997, à 67,92 %.

Au sein de nos circonscriptions, le taux de participation a oscillé au fil de la journée, entre dépassement ou résorption de celui de 2017. Vous pouvez visionner les chiffres de la participation à 12 heures et 17 heures dans votre circonscription.

Une abstention record

L’abstention, quant à elle, ne fléchit pas d’élection en élection. Pour ces législatives, elle est fixée à 52,49 % sur l’ensemble du territoire français et représente le plus fort taux d’abstention jamais enregistré, pour un premier tour, depuis 1958. À titre de proche comparaison, l’abstention s’élevait à 51,3 % en 2017, à 44,6 % en 2012, à 39,58 % en 2007, à 35,58 % en 2002 et à 32,08 % en 1997, soulignant une baisse constante.

Article publié
13.6.2022
à
11:02

Anne-France Marchand

Contacter la rédaction
Avec :
No items found.