Photo d'illustration : Manon Grosset / Puissance Télévision
page d'accueil du site Echoppe52

Les produits artisanaux haut-marnais réunis sur le site Echoppe52

Vie locale
alerte info
contenu publi-rédactionnel

Officiellement ouvert en juin 2021, le site de vente en ligne Echoppe52 veut aider les artisans, les commerçants et les producteurs de la Haute-Marne à vendre leurs produits sur internet.

Un manque dans la Haute-Marne

« Première Marketplace haut-marnaise », c’est la description du site Echoppe52. L’idée de ce site de vente en ligne rassemblant plusieurs artisans et commerçants de la Haute-Marne date de l’hiver 2020.

« En plein confinement, les magasins étaient fermés et les commerçants ont compris l’importance de la vente en ligne », explique Sarah Rondot, créatrice d’Echoppe52.

C’est avec l’aide d’Anthony L’Hote, directeur de l’Agence Holorime spécialisée dans la communication, qu’elle s’est lancée dans la création de ce marketplace.

« C’est en échangeant avec nos clients qu’on s’est rendu compte qu’il y avait un besoin », rajoute Sarah Rodont.

Cette initiative n’est pas nouvelle. De nombreux autres départements ont aussi lancé leur propre marketplace durant la crise sanitaire, comme la Meuse avec « Côté Meuse » et « Meuse Market. »

Capture d'écran de la page d'accueil du site

Un site créé pour les vendeurs 

« De nombreux artisans étaient en demande d’un site de vente en ligne, mais ils étaient rapidement rebutés par le prix », explique Sarah Rondot.

« L’avantage de ce marketplace est de bénéficier de la visibilité des autres producteurs et artisans et à moindre coût. » L’autre inquiétude des vendeurs provient de l’utilisation du site.

« On a vraiment essayé de faciliter le site, même pour les personnes novices. Certains vendeurs étaient réticents, car ils avaient peur que le site soit trop difficile à utiliser », informe la créatrice d’Echoppe52.

Pour y remédier, le site propose une notice explicative et des formations courtes pour les aider à manier le marketplace

Pour les vendeurs, le seul critère de sélection est d’avoir son activité enregistrée dans le département de la Haute-Marne

Un projet qui ne fait que commencer

Encore en phase de lancement, le site a eu un sursis avec les vacances d’été : « on devait initialement le lancer au printemps dernier, mais on a eu quelques problèmes », se désole Sarah Rondot.

Le site a aussi connu le ralentissement dû aux vacances d’été. Bien que toujours en test, Echoppe52 rassemble une vingtaine de vendeurs et un catalogue composé de près de 150 produits différents.

On retrouve quinze catégories diverses, depuis le « prêt-à-porter », jusqu’à « l’épicerie fine », la « décoration », le « sport » et le « zéro déchet ».

« Le projet est toujours en construction, évidemment. On espère aussi un soutien du département et des chambres du commerce, notamment pour attirer plus de vendeurs et aider à la visibilité de notre site », s’enthousiasme Sarah Rondot. 
Article publié publié le
30.8.2021
à
15:21
Partager cet article :
les derniers articles
publicité