Photo : Florane Nicol / Armée de l'Air et de l'Espace
rafale

Les Rafales de la BA113 prennent place dans l'opération Chammal

Sécurité
alerte info
contenu publi-rédactionnel

La Base aérienne 113 de Saint-Dizier connue pour ses rafales va donc procéder à la relève opérationnelle des chasseurs de l’opération Chammal. 

C’est le 12 mars dernier que les équipages Rafale des escadrons ¼ « Gascogne » et 2/4 « Lafayette » de la BA113 de Saint-Dizier ont rejoint la Base aérienne projetée au Levant (BAP). Ces rafales permettront d’apporter un soutien militaire aux forces locales dans la lutte contre Daech en Irak et en Syrie. 

Mais qu’est ce que l’opération Chammal ?  

C’est le nom donné à « l’opération conduite par les armées françaises en coordination avec nos alliés présents dans la région pour assurer un soutien aérien aux forces armées irakiennes dans leur lutte contre le groupe terroriste autoproclamé Daech » selon le Ministère de l’Intérieur. Cette opération rassemble 79 pays et 5 organisations internationales. 

Une relève opérationnelle 

Ils prennent donc la relève opérationnelle des chasseurs monoplaces du régiment de chasse 2/30 « Normandie-Niemen »  et de l’escadron de chasse 3/30 « Lorraine » de la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan. Cette relève intervient tout au long de l’année pour les aviateurs au rythme « d'environ deux mois par mandat » confirme le Ministère des Armées. 

Les équipages sont la plupart du temps composés de pilotes, navigateurs, mécaniciens mais aussi d’équipes de renseignements. Ces derniers ont d’ailleurs rejoint le 43e groupe de bombardement (GB) « Levant ». Leur rôle sera d'appuyer par des missions de renseignement et de reconnaissances les forces locales déjà présentes.    

Article publié
25.3.2022
à
15:08

Julien Voirin

Contacter la rédaction
Avec :
No items found.
Partager cet article :
les derniers articles
publicité