Photo : Julian Carrey / Puissance Télévision
Arbres-devant-la-gare-de-Saint-Dizier

Onze arbres vont être abattus à Saint-Dizier

Environnement & Météo
contenu publi-rédactionnel

Hier soir se tenait le conseil municipal de la Ville de Saint-Dizier, parmi l’ordre du jour, il y avait les travaux relatifs à l’aménagement du pôle d’échange multimodal, juste en face de la gare SNCF. Un projet qui a suscité de vives réactions puisque onze arbres vont être abattus.

Dans le cadre de ce projet d’aménagement, Rachel Blanc, première adjointe en charge des grands projets urbains a présenté le souhait de constituer un groupement de commandes dans la réalisation des travaux entre la Ville de Saint-Dizier et l’agglomération afin de simplifier les tâches administratives, de lancer « une procédure qui permet de susciter davantage la concurrence, de gagner en efficacité et de réaliser des gains d’achats. »

Pour la municipalité, il s’agit donc « d’un marché simple qui comprend cinq lots : voirie et réseaux divers ; espaces verts ; signalisation ; éclairage public ; sanitaire public automatique ».

Mais rapidement, un lot suscite l’interrogation des membres de l’opposition, celui des espaces verts « j’imagine qu’il y a l’abattage des arbres dans ce lot », lance Pascale Krebs. « Lors d’une commission, on nous a dit qu’il y aurait un arbre d’abattu, car il est malade, et deux autres arbres parce qu’ils gênent. Je ne considère pas les arbres comme du mobilier urbain !  Mais à la lecture du compte rendu de cette réunion, je lis onze arbres abattus, alors combien allez-vous abattre d’arbres ? » a lancé Pascale Krebs.

Jean-Luc Bouzon, Le communiste a par la suite pris la parole pour, lui aussi, faire part de son inquiétude et de son mécontentement en s’adressant au maire « est-ce que tu envisages de faire comme madame Robert-Dehaut et passer outre l’avis de la population comme elle avait fait pour les arbres près du cinéma ? Tu avais dit plus jamais ça ! »

À la suite de ces interrogations, le maire a tenu à répondre et à rassurer les élus. « La question des arbres est toujours sensible. Mais les platanes on n’y touche pas sauf ceux qui sont malades et ceux qui ont été touchés par la tempête dernièrement », explique Quentin Brière. « Abattre un arbre ce n’est pas un péché mortel, c’est parfois absolument nécessaire ça peut être parfois un danger pour la population. »

120 arbres vont être plantés

L’ambition de la Ville de Saint-Dizier est d’avoir une « esplanade extraordinaire qui soit une vraie entrée de ville quand on sort de la gare », explique le maire.

« On a toujours évoqué le fait que onze arbres allaient être abattus », complète Franck Rimbaud, adjoint à l’environnement. « On veut faire en sorte que cette place continue d’avoir un caché donné par ses arbres. Si on maintient l’emplacement d’un arbre, les manœuvres des cars ne pourraient se faire. Et des petits arbres vont être abattus pour laisser place à une piste cyclable pour qu’on puisse accéder à la gare en vélo. Et rappelons que 120 arbres vont être plantés », conclut Franck Rimbaud, adjoint à l’environnement.

Projet d'aménagement du pôle d'échange multimodal © Ville de Saint-Dizier

Une réponse qui n’a pas vraiment convaincu l’opposition, qui pour elle, la plantation de nouveaux arbres, ne justifie pas l’abattage des arbres présents. Et pourtant, si l’on se réfère au site internet de la ville de Saint-Dizier, tous les arbres présents sont conservés aucun ne serait abattu

Capture d'écran du site internet de la Ville
Article publié le :
19.11.2021
à
14:24
Avec :
No items found.
Partager cet article :
les derniers articles
publicité