Photo d'illustration : Puissance Télévision
prefecture-de-la-meuse

Un avenir pour 2030‍ avec le plan France Relance

Économie

Depuis le jeudi 3 septembre 2020, cela fait un an qu’a été lancé un plan de relance pour la France. Nommé « Plan France Relance », celui-ci vise à relancer économiquement le pays, au travers de diverses actions. Au total, cent milliards d’euros ont ainsi été engagés afin de donner l’opportunité aux entreprises de se développer, mais aussi d’accélérer des projets locaux. Sur les cent milliards d’euros de ce plan exceptionnel, quarante milliards sont financés par l’Union européenne.

France Relance

France Relance s’articule autour de trois points, l’écologie, la compétitivité et la cohésion sociale et territoriale.

  • Créer de nouveaux emplois
  • Aller vers une économie plus verte et durable, 
  • Donner aux entreprises les conditions les plus favorables pour développer leurs activités et ainsi préserver l’emploi des salariés
  • Garantir la solidarité entre les générations, ce sont les priorités.

Le département de la Meuse est au rendez-vous

De nombreuses entreprises, associations et collectivités territoriales ont candidaté aux appels à projets et ont pour la plupart été retenues, répondant aux besoins du territoire. Les Meusiens profitent également de ce plan notamment pour la rénovation énergétique de leur logement. Réel soutien, ce plan de relance n’est pas fixe et possède déjà des axes de progrès, l’objectif, faire de la Meuse un département où il y fait bon vivre, attractif et positif.

Conséquences de la crise sanitaire

La crise sanitaire a bien évidemment perturbé la croissance du PIB. Loin d’être derrière nous, avec ce plan de relance, le but c’est aussi de redynamiser celui-ci. Au total, pour les particuliers :

  • Créer de nouveaux emplois
  • 447 bonus écologiques et 351 primes à la conversion ont été accordés pour le verdissement du parc automobile des Meusiens, et plus de 1 000 dossiers validés au titre de Ma Prime Rénov’ pour la rénovation énergétique de leur logement.
  • 10 structures vont accueillir un conseiller numérique, afin d’accompagner et former les personnes mal à l’aise avec le numérique, facteur important d’exclusion aujourd’hui.
  • Le plan #1jeune1solution, axe majeur du plan de relance, vise à faciliter l’entrée des jeunes dans la vie professionnelle. Son déploiement en Meuse est positif, avec 109 contrats PEC et 94 contrats CIE signés les meilleurs taux de réalisation du Grand Est.
  • 808 aides exceptionnelles aux recrutements d’apprentis
  • 614 aides à l’embauche de jeunes de moins de 26 ans
  • 479 entrées dans le dispositif garantie jeune avec un doublement des places en 2021
  • 1 002 entrées dans le dispositif PACEA

Aussi, le ministère de l’Intérieur s’engage à offrir plus de 10 000 stages, contrats d’apprentissage et autres opportunités à des collégiens de troisième, lycéens ou encore apprentis et aux étudiants.

Article publié le :
9.9.2021
à
10:05

Allisson Godfroy

contacter la rédaction
Avec :
No items found.
Thèmes associés
Partager cet article :
les derniers articles
publicité