Photo : Julian Carrey / Puissance Télévision
Photo du radar tourelle situé sur la RN4 à hauteur de Vauclerc

Retour d’un radar tourelle à hauteur de Vauclerc

Sécurité
contenu publi-rédactionnel

Un nouveau radar tourelle est, depuis peu, installé sur la RN4, au niveau de Vauclerc, dans la Marne.

Nouveau radar sur la RN4

Depuis quelques jours, un nouveau radar tourelle a été installé. Situé à hauteur de Vauclerc, il est placé dans une zone dont la vitesse est limitée à 70 km/h afin de limiter le risque d’accident dans ce périmètre.

Ce nouveau dispositif remplace un précédent radar de vitesse fixe, brûlé en 2018 lors du mouvement des Gilets Jaunes. Ce dernier contrôlait uniquement les automobilistes dans le sens de circulation Saint-Dizier/Vitry-le-François.

Désormais, le nouveau radar tourelle pourra flasher dans les deux sens de circulation, soit Vitry-le-François/Saint-Dizier et Saint-Dizier/Vitry-le-François.

Caractéristiques du radar tourelle

Les premiers radars tourelles sont apparus en 2019 et sont multifonctions : ils contrôlent la vitesse dans les deux sens de la circulation et le franchissement de feux rouges et de passages à niveau, distinguent les véhicules légers des poids lourds qui roulent à des vitesses différentes, et peuvent identifier la voie de circulation du véhicule en infraction.

Il est capable de contrôler simultanément jusqu’à 5 voies de circulation, et son flash est invisible pour les automobilistes.

En fonction du type de route au bord desquels ils sont placés, les radars tourelles constatent différemment les excès de vitesse : s’il n’y a pas de terre-plein central pour séparer les deux voies de circulation, le radar contrôle dans les deux sens de circulation ; s’il y a un terre-plein central, son flash porte uniquement sur les automobilistes qui circulent sur la voie au bord de laquelle il est installé ; enfin, s’il est situé directement sur le terre-plein central, il contrôle les deux sens de circulation.

Autre particularité des radars tourelles : certains sont des leurres. Ils sont conçus pour que le dispositif radar soit déplaçable d’une cabine à l’autre. Autrement dit, une tourelle peut être installée sans qu’un appareil radar soit intégré dans la cabine. Dans cette configuration, le radar tourelle ne contrôle pas la vitesse, mais la simple présence de la tourelle permet de dissuader les automobilistes de rouler à une plus grande vitesse que celle maximale autorisée. Les dispositifs radars sont régulièrement déplacés d’une cabine à une autre. En moyenne, une cabine est équipée quand cinq autres sont vides.

Leur déploiement devrait atteindre 1 400 cabines pour 1 000 radars à la fin de l’année 2022. Au 1er janvier 2021, 754 cabines sont en service au bord des routes françaises, et 40 contrôlent les dépassements aux feux rouges. Il est prévu qu’ils remplacent 75 % des radars fixes.

Par la suite, les radars tourelles pourraient être homologués pour constater de nouveaux types d’infractions, à l’image du non-port de la ceinture de sécurité, de l’utilisation du téléphone portable, du non-respect des distances de sécurité, du franchissement de lignes continues ou encore du dépassement par la droite.

Article publié le :
8.12.2021
à
11:29

Anne-France Marchand

Contacter la rédaction
Avec :
No items found.
Partager cet article :
les derniers articles
publicité