Photo : Comité Miss Champagne-Ardenne
La nouvelle Miss Champagne-Ardenne, accompagnée de ses dauphines et de Miss France 2021.

Sans couronne mais une « soirée magique » pour Emmy, Téa et Agathe

Vie locale
contenu publi-rédactionnel

Le vendredi 15 octobre avait lieu l’élection de Miss Champagne-Ardenne. Parmi les douze participantes, deux Vitryates, Emmy Gauchey et Téa, et l’Humbécourtoise Agathe Guif reviennent sur leur parcours.

Une cérémonie inoubliable

« Une soirée magique » : Emmy, Téa et Agathe sont toutes unanimes sur leur participation à l’élection de Miss Champagne-Ardenne. Au cours de celle-ci, la Rémoise Léna Massinger, âgée de 20 ans, a été sacrée.

Dans la course à l’écharpe tant convoitée par les candidates de Miss Champagne-Ardenne, la Vitryate Emmy est tout de même parvenue à se hisser comme première dauphine de la nouvelle Miss.

« Je me sens très fière d’avoir décroché le titre de première dauphine de Miss Champagne-Ardenne. Je ne m’attendais pas forcément à aller aussi loin, c’est l’aboutissement de toute cette préparation », commente la Vitryate Emmy Gauchey.

Durant toute la soirée, les participantes ont défilé en alternant les tenues et les chorégraphies sur scène.

Une grande fierté

Bien qu’elles n’aient pas gagné la couronne, les trois candidates ne regrettent pas leur participation.

« Je repars avec des rencontres et des souvenirs vraiment inoubliables et je suis très fière de ce qu’on a accompli », explique l’Humbécourtoise Agathe Guif.
« Cette soirée restera gravée dans ma mémoire toute ma vie. Je ne regrette absolument rien, car je me suis beaucoup amusée », affirme la Vitryate Téa Thiebaut.

Les participantes soulignent également le soutien essentiel de leur entourage, qui leur ont permis d’aller jusqu’à la finale de l’élection, ainsi que leur fierté.

« La plus belle chose que je retiens c’est le soutien reçu de la part de mes proches, qui étaient vraiment concernés par ma participation et qui ont donné leur maximum pour me soutenir », ajoute Agathe.

Au final, une aventure humaine et beaucoup d’émotions résument cette soirée remplie de strass et de paillettes pour ces trois candidates. Mais l’aventure au sein des Miss ne s’arrête pas totalement pour elles.

« Qui sait, je me représenterai peut-être dans deux ou trois ans avec encore plus d’aisance et de peps ! », renchérit Téa.
« J’ai hâte de faire plein d’activités en région et d’aller à la rencontre des personnes qui m’ont soutenu : ma famille, mes amis et toutes les personnes qui ont cru en moi et qui m’ont porté sur cette place de première dauphine », souligne Emmy.


Pour Léna Massinger, élue Miss Champagne-Ardenne, l’aventure se poursuit jusqu’au 11 décembre 2021 et l’élection de Miss France 2022, qui se déroulera à Caen.

Article publié le :
18.10.2021
à
15:25

Anne-France Marchand

contacter la rédaction
Avec :
No items found.
Partager cet article :
les derniers articles
publicité