Photo d'illustration : Puissance Télévision

Ségur de la santé : des carrières revalorisées

Sciences & Santé

La deuxième étape des accords du Ségur de la santé est en route, elle prévoit la revalorisation des carrières pour les soignants paramédicaux.

« Donner des perspectives d’évolutions de carrières ambitieuses aux infirmiers, aux aides-soignants, aux cadres de santé, aux professions médico-techniques et de la rééducation, c’est garantir que demain, les Français bénéficient de soins de qualité, prodigués par des personnels engagés et pleinement reconnus » a affirmé Olivier Véran, le ministre des Solidarités et de la Santé. A l’occasion de la réunion du comité de suivi du Ségur de la santé et de l’ensemble de ses parties prenantes, le gouvernement a en effet présenté ce 12 avril 2021 le plan de revalorisation des carrières pour les soignants paramédicaux.  

Il intervient donc dans la continuité des accords du Ségur de la santé, signés le 13 juillet 2020 par le Premier ministre, le ministre des Solidarités et de la Santé ainsi que par une majorité d’organisations syndicales afin de moderniser le système de santé et d’améliorer le quotidien des soignants. Les accords prévoyaient entre autres une revalorisation de l’ensemble des personnels du secteur public de 183 euros nets mensuels.

La deuxième étape a pour objectif de donner des perspectives d’évolutions de rémunération pour les soignants qui soient à la hauteur de leur engagement et d’attirer les nouvelles générations vers des métiers du soin rendus plus attractifs. Selon le ministère de la santé, ce sont « plus de 500 000 professionnels de santé paramédicaux » du secteur public et privé qui sont concernés par la revalorisation de leur carrière. D’après le gouvernement, cela représenterait un investissement financier de 740 millions d’euros.  

Plus concrètement, le salaire d’un infirmier en soins généraux après un an de carrière s’élevait à 1 736 euros net par mois et à 2 863 euros en fin de carrière. Avec l’application du Ségur, le salaire évoluera de 2 026 euros à un an de carrière à 3 398 euros net par mois à la fin de celle-ci, soit les 183 euros de revalorisation salariale du Ségur plus la somme au titre de la revalorisation des grilles de la catégorie concernée, catégorie A dans cet exemple. De même, un aide-soignant en fin de carrière gagnait 2 303euros net par mois alors qu’il touchera désormais 2 954 euros.

Ces changements rentreront en vigueur dès le premier octobre 2021 pour la Fonction publique hospitalière tandis qu’il faudra attendre début 2022 pour la Fonction publique territoriale, la Fonction publique d’Etat et le secteur privé.

Article publié le :
19.4.2021
à
11:56
Avec :
No items found.
Partager cet article :
les derniers articles
publicité