Photo d'illustration : Puissance Télévision

Tentative de cambriolage en plein jour à Saint-Dizier

Faits Divers

Hier matin vers 11 h dans le secteur Marnaval, une Bragarde a surpris quatre jeunes hommes dans sa propriété qui cherchaient à rentrer chez elle. Ils ont ensuite pris la fuite, la police s’est rendue sur place.

 

Dans une rue plutôt fréquentée par les promeneurs, une habitante du secteur a récemment mis des alarmes partout sauf à une fenêtre, estimant l’endroit inaccessible.

« la fenêtre est très haute et pas facile d’accès, je ne pensais pas que c’était possible d’y accéder »,nous confie-t-elle.

 Pourtant ce jeudi matin sur les coups de11 h, la bragarde était Chez elle quand elle a entendu un bruit venant de la fenêtre. « J’ai entendu un petit bruit et quand j’ai regardé par la fenêtre, j’ai aperçu une tête qui dépassait. » Un homme était en train d’escalader le mur dans l’objectif sûrement de s’infiltrer dans la maison.

À la vue de la propriétaire, l’homme a rebroussé chemin. La bragarde est donc sortie et est tombée nez à nez avec trois autres hommes debout dans son jardin suivi du quatrième individu rejoignant ses compères. « C’était quatre jeunes hommes entre 18 et 20 ans, les cheveux bruns. Une chose m’a attiré l’œil dans la main d’un des individus ,un manche jaune orangé qui ressemblait à un tourne vis. », nous décrit l’habitante. L’objet pouvait donc être la preuve que les hommes avaient bel et bien l’intention de cambrioler la maison.

Sous le choc, la Bragarde leur a demandé ce qu’ils faisaient là. Sans réponse, elle leur a demandé de partir, les menaçant d’appeler la police. Les quatre jeunes hommes ont tourné les talons et ont fui après avoir escaladé son portail. Rapidement, la police est arrivée surplace pour recueillir les faits sans avoir aperçu les individus aux alentours. « Ils ont sûrement dû garer une voiture plus loin pour ensuite prendre la fuite avec. »,en déduit la victime.

Chose étrange que l’habitante a relevé, c’est que les quatre jeunes ne semblaient pas surpris de la voir ni même apeurés, « ils sont repartis tranquillement comme ils étaient venus. »

Il y a un an, un cambriolage dans le même secteur avait eu lieu aussi en plein jour. C’est pourquoi les habitants s’équipent de plus en plus d’alarmes même si celles-ci sont contraignantes. Cette fenêtre étant la seule sans alarme parmi toutes celles de la maison, on peut se demander si les individus ne connaissaient pas déjà la propriété.

Article publié le :
8.1.2021
à
8:26

Mathilde Lorrain

contacter la rédaction
Avec :
No items found.