Photo : Élysée
macron discours

Troisième dose pour les plus de 65 ans, réforme de l’assurance chômage… Des annonces ont été faites

Société
contenu publi-rédactionnel

Il était 20 heures lorsque Emmanuel Macron a commencé son discours. Un long monologue de vingt minutes. De nombreuses annonces allant de la troisième dose pour les 65 ans en passant par la réforme de l’assurance chômage. 

Emmanuel Macron l’a annoncé hier au journal télévisé, les plus de 65 ans devront effectuer une dose de rappel. La validité de leur pass sera conditionnée à la seule injection de cette dose de rappel.

Gabriel Attal, le porte-parole du Gouvernement a annoncé ce matin que « les plus de 65 ans auraient cinq semaines pour se mettre en règle une fois les six mois qui leur permettent de recevoir une nouvelle injection. » 

Cette troisième dose devra être effectuée avant le 15 décembre si les personnes de cet âge souhaitent continuer à aller au cinéma et au restaurant.

« C’est grâce à la vaccination, au pass sanitaire et aux gestes barrières que nous pourrons continuer de vivre, ne pas restreindre d’autres libertés et ne pas refermer d’activités », a annoncé hier Emmanuel Macron. 

Ce sont pour l’instant 45 % des Français éligibles à ce rappel vaccinal qui ont d’ores et déjà reçu cette nouvelle dose. 

Les 50-64 ans sont aussi concernés… mais pas maintenant 

La campagne de vaccination se poursuit notamment avec les personnes qui présentent des comorbidités. Aujourd’hui, ce sont 3,4 des 7,7 millions de Français qui ont reçu cette dose de rappel. Même avant l’allocution du Président de la République, le nombre de rendez-vous avait bondi à 97 700 pour des rendez-vous prévus lundi. 

À partir de début décembre, les 50-64 ans seront quant à eux éligibles à l’injection de cette troisième et (peut-être) dernière dose. Cette dose de rappel pourra être reçue chez son médecin, pharmacien ou au sein d’un centre de vaccination.

Des annonces sur le chômage et d’autres thèmes 

« L’assurance chômage a été reformée », ce sont par ces mots que Emmanuel Macron a continué son discours.

Ainsi, à partir du 1er décembre 2021, une nouvelle étape aura lieu. Il faudra avoir travaillé au moins six mois dans les deux dernières années pour pouvoir être indemnisé alors qu’aujourd’hui les droits au chômage sont ouverts à tous au bout de quatre mois de travail. Une étape qui passe donc de quatre à six mois de travail. 

La santé était aussi un thème important lors de ce discours, une cinquième branche de la Sécurité sociale a été créée.

Au 1er janvier, « les professions du soin et de l’aide à domicile auront vu leurs salaires revalorisés » a-t-il déclaré.

Des investissements importants vont être réalisés, c’est pour cela que le chef de l’État a lancé le Plan France 2030, doté de 30 milliards d’euros sur cinq ans. Avec notamment comme objectif principal « de devenir le leader de l’hydrogène vert et de faire émerger en France des réacteurs nucléaires de petite taille, innovants et avec une meilleure gestion des déchets » comme l’indique le site de l’Élysée.

Article publié le :
10.11.2021
à
11:28
Partager cet article :
les derniers articles
publicité