Un jeune de 22 ans décède suite à un accident à l’entrée de Moëslains

Faits Divers

Hier soir, vers 22h10, les sapeurs-pompiers de Saint-Dizier ont été appelés pour un accident de la circulation à l’entrée du village de Moëslains. En cause, un véhicule en provenance d’Eclaron se dirigeant vers Valcourt qui, pour une raison encore indéterminée, a heurté d’une grande violence le muret d’une habitation et un véhicule en stationnement au niveau du numéro 48 de la rue de la république.

Au volant de ce véhicule, un jeune homme âgé de 22 ans, circulant vraisemblablement à grande vitesse et n‘ayant pas eu le reflex de freiner avant l’impact car aucune trace de frein n’a été relevée sur les lieux. Une forte cinétique prouvée par le moteur, projeté de sous le capot et retrouvé à proximité.

Les pompiers bragards se sont alors rapidement déplacés avec un fourgon de secours routier, une ambulance, un véhicule infirmier ainsi que le véhicule du chef de groupe, le Lieutenant Pierre. Mobilisant au total une dizaine de secouristes, immédiatement rejoints par le SMUR de Saint-Dizier, la gendarmerie de l’Air de la B.A 113 et la gendarmerie de La Porte du Der.

 Le pronostic vital de la victime engagé

À l’arrivée des sapeurs-pompiers, le jeune conducteur était incarcéré et inconscient dans son véhicule, ce qui a nécessité une découpe de l’habitacle afin de l’extraire et de lui prodiguer les soins médicaux urgents face à son pronostic vital alors engagé. Le conducteur a par la suite été transporté par ambulance auprès de l’hélicoptère du SAMU, stationné au centre hospitalier bragard dans le but d’héliporter la victime au centre hospitalier régional de Nancy. Mais malheureusement, le jeune conducteur est décédé de ses blessures aux alentours de 3h du matin.

L’intervention complexe et de longue durée a demandé l’appui de la DIR Est pour nettoyer la chaussée où de l’huile s’était répandue. Les services d’Enedis étaient également présents puisqu’un poteau électrique a lui aussi subi la violence du choc. Enfin vers 1h du matin, les services de Dépannage Michel à Bettancourt-la-Ferrée sont intervenus pour retirer les deux voitures accidentées.

 L’enquête est en cours par les gendarmes de la communauté de brigades de La Portes du Der.

Article publié le :
31.3.2021
à
9:55
Partager cet article :
les derniers articles
publicité