Julian Carrey / Puissance Télévision

Un protocole et des conditions pour la réouverture des commerces mercredi

Société

Afin de concilier l'activité économique des commerces autorisés à accueillir du public et la protection sanitaire de la population, un protocole a été mis en place pour la réouverture des commerces le mercredi 19 mai. 

Des mesures générales ont été mises en place pour encadrer cette réouverture comme un référent COVID. Il sera en “charge de la mise en oeuvre des protocoles sanitaires” selon le Gouvernement et deviendra l’interlocuteur privilégié en cas de contrôle ou d’investigation par les autorités sanitaires. 

Le commerçant devra procéder à “l’affichage d’une information sur les mesures et gestes barrières à respecter."  La capacité maximale de l’accueil de l'établissement doit d’ailleurs être affichée et visible depuis l’extérieur.  Afin de faciliter les flux, les conditions d’accès au magasin, les heures d’affluence ou encore l’incitation au téléchargement à l’application tous AntiCovid seront placardées à l’entrée de l'établissement. D’autres mesures particulières vont être mises en oeuvre à compter de mercredi prochain comme l’accueil d’un seul client à la fois si la surface de vente est inférieure à 8 m2 , si elle est supérieure il faudra garantir à chaque client de disposer de 8m2 chacun.

Renforcement des mesures de nettoyages dans les locaux et les ventilations

Les commerces devront s’engager à assurer “un nettoyage en désinfectant systématiquement toutes les surfaces des mobiliers, matériels et ustensiles sujets au contact de la peau.” Les magasins devront être aérés par une ventilation naturelle ou mécanique. Ouverture des portes ou des fenêtres.

À compter du 9 juin 2021, la “la jauge sanitaire minimale est ramenée à 4m2  par client. Et à partir du 30 juin 2021, 100% de l’effectif pourra être accueilli dans le respect des mesures barrières et de distanciation. Une tolérance sera d’ailleurs accordée pour les personnes accompagnées comme les familles par exemple ou ceux nécessitant un accompagnement (personne âgée, adulte handicapé). 


Les commerçants doivent “être en mesure de connaître le nombre de personnes dans son magasin et faire cesser les nouvelles entrées lorsque la capacité maximale d’accueil est atteinte.”  Pour aider cela, un sens de circulation unique garantit l’entrée et la sortie dans le magasin.   Les commerces restent d’ailleurs invités à proposer des créneaux horaires de faibles affluences pour les personnes vulnérables.  

Article publié le :
14.5.2021
à
17:17

Julien Voirin

contacter la rédaction
Avec :
No items found.
Thèmes associés
Partager cet article :
les derniers articles
publicité