Photo d'illustration : Jean-Christophe Verhaegen / AFP

Une forte mobilisation attendue autour du tribunal de Bar-le-Duc

Justice

Demain, dès neuf heures, sept militants anti-Cigéo comparaissent devant le tribunal de Bar-le-Duc pour « association de malfaiteurs ». Le procès devrait durer trois jours. Plusieurs collectifs appellent à des mobilisations autour du tribunal pour soutenir les prévenus.

Jugés pour des faits commis à l’été 2017, sept militants opposés au projet d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure passent devant le tribunal de Bar-le-Duc. Ils dénoncent « des dispositifs judiciaires préventifs, dissuasifs et éminemment politiques » visant à réprimer le mouvement social. Mardi, mercredi et jeudi, ils seront soutenus par un ensemble de collectifs et de militants présents dans les rues de Bar-le-Duc.

Programme des manifestations

À l'appel de nombreuses associations (CEDRA52, Bure-Stop, ATTAC, Greenpeace,...), le premier jour de mobilisation sera surtout marqué par l’organisation d’un « cortège festif » à partir de 14 heures, qui déambulera dans les rues de la ville barroise. D’après la préfecture de Meuse, la manifestation débutera place Saint-Pierre. Le parcours renseigné par les services préfectoraux est le suivant.


A : 14h - départ du cortège place Saint Pierre

B : Place des Halles

C : Rue des Ducs de Bar

D : Rue de Polval

E : Rue Louis Joblot

F: Boulevard de la Rochelle

G : Rue André Maginot

H : Rue du Cygne

I : Rue Dom Cellier

J : Rue de Véel

K : Rue Phulpin

L : Rue du Baile

M : Retour prévu vers 17 h Place Saint-Pierre

Durant les trois journées du procès, de nombreux stands et ateliers seront également installés sur la place Saint-Pierre. Au programme : stands d’informations, bibliothèques, spectacles de rue, prises de paroles et discussions autour de la DUP (Déclaration d’Utilité Publique) et des problématiques agricoles, expositions, foire aux plants et aux légumes, ateliers jeux ou ateliers de création. Des prises de paroles sont également prévues pour faire connaître l’avancée du procès.

« Des dispositifs mis en œuvre pour garantir la sécurité »

Dans un communiqué publié vendredi, la préfecture de Meuse rappelle que « la liberté d’expression qui inclut le droit de manifester constitue une liberté fondamentale et son exercice est encadré par des règles. Ainsi, elle doit notamment être conciliée avec l’ordre public, la sécurité routière et les règles sanitaires ».

D’après la préfecture, à partir de ce soir, dès 18 heures, le stationnement sera interdit rue Alber Cim jusque vendredi à 18 heures. Il en sera de même pour une partie de la rue Sainte-Marguerite et de la place Saint-Pierre ainsi qu’aux rues du Chemin de Ronde et du Paradis de mardi à vendredi entre 7h30 et 18h30.

Concernant la circulation, une partie de la rue Sainte-Marguerite ainsi que de la place Saint-Pierre et les rues Albert Cim, du Chemin de Ronde et du Paradis seront impraticables entre mardi et vendredi, de 7h30 à 18h30.

Ce soir, la municipalité de Bar-le-Duc a également annoncé la fermeture du parc de l'Hôtel de Ville, de l'esplanade du château et du parc de Marbeaumont à partir de 20 heures et jusqu'à vendredi. Dans un communiqué de presse, elle ajoute que « la médiathèque sera donc exceptionnellement fermée mardi, mercredi et jeudi ».


Article publié le :
31.5.2021
à
18:25
Partager cet article :
les derniers articles
publicité