Photo : Beegift
Photo de la devanture de la boulangerie Duranton à Chancenay

Vol à la boulangerie Duranton à Chancenay : l’individu n’en était pas à son premier coup

Faits Divers
alerte info
contenu publi-rédactionnel

Hier, la boulangerie Duranton, située à Chancenay, a été victime d’un vol. L’individu en question aurait déjà été aperçu dans plusieurs entreprises des alentours.

La boulangerie Duranton sous le choc

Hier, aux environs de 13 h 30, un individu a commis un vol dans la boulangerie Duranton, à Chancenay. La vendeuse, Maud, servait seule les clients à ce moment « calme » de la journée. C’est alors que l’individu s’est présenté dans la boulangerie, sans aucun autre client, et lui a demandé un croissant. Pour le servir, Maud s’est penchée vers la vitrine des viennoiseries qui se trouve juste à côté de la caisse. Ce court laps de temps aura suffit au voleur pour s'approcher du comptoir, où se trouvait la caisse, afin d'en dérober une partie du contenu et de repartir aussitôt. La gérante de la boulangerie, Ophélia Duranton, estime la perte à 300 euros.

Suite à son départ, la vendeuse a tout de suite prévenu les gérants de la boulangerie qui habitent juste au-dessus de leur établissement. Ils ont immédiatement alerté la police afin de signaler le vol. Entre-temps, le gérant a pu prendre une photo du véhicule de l’individu : une Peugeot 206 noire. Les images de la caméra de surveillance extérieure ont enregistré sa plaque d’immatriculation et ont montré que l’individu avait effectué des repérages ce mardi 4 janvier.

Fort heureusement, la vendeuse Maud n’a pas été menacée ou agressée par le voleur, mais cette dernière était en état de choc pendant plusieurs heures après le vol, elle qui depuis onze ans employée dans la boulangerie n’avait jamais subi ce genre de situation.

Dès aujourd’hui, la vendeuse ainsi que les gérants de la boulangerie vont porter plainte. Les images de la vidéosurveillance, montrant la Peugeot 206 noire ainsi que sa plaque d’immatriculation, ont été communiquées à la police. Ophélia Duranton explique vouloir installer des caméras de vidéosurveillance à l’intérieur de sa boulangerie. Un sentiment d’insécurité reste présent au sein de la boulangerie, au lendemain du vol.

« On a des alarmes, on a des caméras et ça ne suffit pas. Il va falloir qu’on dépense des sommes astronomiques pour pouvoir se protéger contre des individus qui n’en ont juste rien à faire », précise-t-elle.

« Je me demande ce que ce sera la prochaine fois parce que la violence n’a pas de limites, donc oui, on a peur », ajoute la gérante. Quoi qu’il en soit, la boulangerie Duranton a reçu énormément de soutien de la part de ses clients, de quoi donner du baume au cœur aux gérants et à leur vendeuse.


D’autres tentatives commises dans le secteur

Le même individu aurait déjà commis plusieurs méfaits dans les environs.

C’est le cas de la boulangerie Fatalot, à Ancerville. La même personne serait venue en début de semaine, lundi 3 janvier ou mardi 4 janvier en fin de journée, selon la gérante. Il aurait seulement regardé dans la boulangerie, sûrement pour déterminer comment effectuer un potentiel vol, puis serait parti, sans rien tenter. En effet, dans cette boulangerie, la caisse est relativement éloignée et difficilement atteignable par les clients qui se trouvent devant les vitrines et le comptoir. L'établissement, ouvert depuis trois ans, n’a de son côté jamais connu de vol, peut-être grâce à la caméra de vidéosurveillance installée juste au-dessus de la caisse.

L’entreprise de publicité Stick’N Pub, localisée à Cousances-les-Forges, a, elle aussi, eu affaire à cet individu il y a quelques mois déjà. Le samedi 20 novembre, aux alentours de 14 h 30, il aurait pénétré dans les locaux, composés d’un atelier et d’un bureau. Alors que l’entreprise est normalement fermée le samedi après-midi, la gérante, Blandine Kelser, était exceptionnellement présente dans le bureau ce jour. Le voleur, en l’y apercevant, a de suite fait demi-tour et a tenté d’ouvrir les portes extérieures du bâtiment. Blandine Kelser ne l’a pas aperçu, se trouvant de dos dans le bureau, et c’est son mari qui, une trentaine de minutes plus tard, est venu la prévenir de cette visite. Il l’avait en effet aperçu depuis leur maison située à proximité de leurs locaux. Grâce au système de vidéosurveillance extérieur, les gérants ont pu remarquer qu’il avait effectué des repérages dès le mois de septembre 2021.

Dès le lendemain, ils ont signalé cet individu à la gendarmerie d’Ancerville en leur communiquant les photos et vidéos de leur caméra de surveillance, sur lesquelles était visible la plaque d’immatriculation de sa Peugeot 206 noire. Depuis cet épisode, les gérants de Stick’N Pub ont changé quelques-unes de leurs habitudes afin de renforcer la protection de leur entreprise, notamment en fermant systématiquement la porte du bureau quand personne ne s’y trouve.

Tout comme Ophélia Duranton, Blandine Kelser fait part de son sentiment d’insécurité et, surtout, d’impunité ressenti suite à tous ces méfaits. « On se dit jusqu’où ça va aller et combien de commerçants vont être pillés avant qu’il soit arrêté, s’il est arrêté », précise-t-elle.

Sans pour autant remettre en cause le travail des enquêteurs : « Je ne doute pas que les forces de police et de gendarmerie font leur travail. »

Le propriétaire d’un garage à Saint-Mihiel a, lui, eu moins de chance. Quelques semaines après sa venue à Stick’N Pub, l’individu a réussi à dérober le contenu de la caisse de cette entreprise. Les images de la caméra de vidéosurveillance ont révélé que la Peugeot 206 noire était, comme à l’accoutumée, présente sur les lieux. Les vêtements étaient également similaires à ceux portés à Cousances-les-Forges. La gendarmerie de Saint-Mihiel est sur le dossier.

Suite au vol commis hier à la boulangerie Duranton, les gérants de Stick’N Pub ont été contactés par la gendarmerie de Saint-Mihiel et la police de Saint-Dizier afin de leur communiquer des informations et des éléments supplémentaires, notamment les images des caméras de vidéosurveillance.

À l’heure actuelle, l’individu n’a toujours pas été interpellé et est toujours recherché par les services de gendarmerie et de police.
Article publié le :
7.1.2022
à
15:53

Anne-France Marchand

Contacter la rédaction
Avec :
No items found.
Partager cet article :
les derniers articles
publicité