Photo : Brigitte Maestracci / Puissance Télévision

L'Ornel fluorescente : Qu'a-t-il bien pu se passer ?

Faits Divers
alerte info
contenu publi-rédactionnel

C’est un événement pour le moins inhabituel qui a capté l'attention des habitants de Saint-Dizier et des villages alentours, ainsi que celle des autorités : le cours d'eau de l'Ornel s'est mystérieusement teinté en vert fluorescent. Ce mercredi, cette transformation soudaine du paisible ruisseau a suscité une vague d'interrogations et de curiosité parmi la population.

Les spéculations vont bon train concernant l'origine de cette teinte éclatante. L'Ornel, qui se déverse dans la Marne, est scruté de près par les services de police qui tentent d'élucider ce mystère. 

Les pompiers étaient également sur le qui-vive, une unité spécialisée dans les risques technologiques était mobilisée sur les lieux. Trois sapeurs-pompiers sont présents aux abords du parc du Jard, prêts à intervenir si la situation l'exige.

Analyse de l'étanchéité des systèmes d'eau

Durant une partie de la matinée, les équipes sur place étaient  en attente, anticipant les prochaines mesures à prendre. Si la substance responsable de la coloration s'avère être autre chose que de la fluorescéine – un colorant souvent utilisé dans les tracés tests en hydrologie et qui n'est pas nocif –, ils envisagent la mise en place d'un barrage pour contenir la propagation de la pollution

Cependant, ils estiment que la probabilité que la substance soit de la fluorescéine est élevée, ce qui signifierait qu'il n'y aurait pas de danger imminent ni pour l'homme ni pour la faune aquatique, en particulier les poissons. Après quelques heures de surveillance, les secouristes ont levé le camp aux alentours de 10h15, la situation n'étant plus considérée comme grave. 

La cellule des risques technologiques était déployée au parc du Jard dans l'attente des résultats. © Gael Bossu / Puissance Télévision

En effet, après investigation, il s'est avéré que la cause de la teinte fluorescente de l'Ornel était due à des tests réalisés "pour arriver à tracer la circulation de l’eau et les bassins d’alimentation", explique la Ville de Saint-Dizier.

La découverte de l'origine des tests a permis de dissiper toute inquiétude : il n'y avait aucune menace pour la santé publique ou pour l'environnement. L'intervention des secouristes, bien que fondée sur une préoccupation légitime, s'est révélée être une fausse alerte. 

Un événement habituel ? 

Au milieu de l'agitation et des efforts d'investigation, les sentiments de la communauté locale sont partagés. Certains habitants expriment une certaine sérénité face à cet événement. C'est le cas d'un habitant de longue date de Chancenay, qui observe la scène avec tranquillité. 

« Nous avons déjà vu le ruisseau changer de couleur par le passé, donc c'est une situation à laquelle nous sommes presque habitués, confie l’homme. Il n'y a pas vraiment de sentiment d'alarme parmi nous. On soupçonne que ce soit pour des tests environnementaux ou quelque chose de similaire, comme c'est souvent le cas. »

Ces tests, habituels dans la gestion de l'eau, emploient des colorants inoffensifs pour tracer les flux aquatiques. Cette explication a confirmé les soupçons d'un habitant de Chancenay, habitué à de telles vues. 

Article publié
7.2.2024
à
10:40
Avec :
No items found.