URGENT

>
Info
>
Politique

Européennes 2024 : ça change quoi chez nous ?

Publi-info
Reportage
Politique
Bar-le-Duc
Saint-Dizier
Chaumont
Vitry-le-François

Le Rassemblement national s’est imposé face au parti Renaissance, lors des élections européennes, ce dimanche 9 juin. Le Président de la République, Emmanuel Macron, a donc décidé de dissoudre l’Assemblée nationale. Alors qu’est ce que ça change ?

No items found.

En bref

Les résultats des élections européennes, ce dimanche, dans les trois départements, comme dans la majorité des territoires français, ont été marqués par une montée fulgurante du Rassemblement national. A la suite de la défaite du parti Renaissance, Emmanuel Macron a annoncé  la dissolution de l’Assemblée nationale, une première depuis 1997. Ce qui implique la fin du mandat des députés en place. 

Depuis ce matin, les députés de tous les départements français ont perdu leurs fonctions notamment Christophe Bentz, député de la Haute-Marne, Charles de Courson, député de la Marne et Bertrand Pancher, député de la Meuse. 

De nouvelles élections

De nouvelles élections vont être organisées dans les 20 à 40 jours. Les législatives 2024 auront donc lieu les 30 juin et 7 juillet alors qu’elles étaient initialement prévues en 2027. 

En cas de victoire de l'opposition, le président de la République devra nommer un nouveau Premier ministre issu du parti politique ayant obtenu la majorité des sièges. Il sera chargé de composer un nouveau gouvernement. Dans le cas contraire, Emmanuel Macron devra choisir un nouveau premier ministre parmi son gouvernement.

Pour l’heure, les partis politiques et les candidats commencent dès à présent, à se mobiliser pour préparer les campagnes électorales. Les députés en place, seront-ils réélus ? 

Les résultats en Marne, Haute Marne et Meuse

Dans la Marne, la liste de Jordan Bardella est en tête avec 40,3% des voix contre 15,1% pour la liste Renaissance et 9,8% pour le parti socialiste. Le parti d’extrême droite est en forte hausse depuis les dernières élections de 2019, 10 points de plus en cinq ans. Les électeurs ont été au rendez-vous dans les bureaux de vote avec 51,72% de participation. 

En Haute Marne, près d’un électeur sur deux, a voté pour le Rassemblement national. Le parti d'extrême droite obtient un score de 47,1% des voix contre 11,8% pour la majorité présidentielle et 8,9% pour le parti socialiste. Cela se traduit par une augmentation de 11 points entre 2019 et 2024, avec une participation d’environ 54%.

En  Meuse, c’est la liste de Jordan Bardella qui remporte les voix avec plus de 46% contre 12,99 pour Valérie Hayer et 9,4 pour Raphaël Glucksmann. Le taux de participation s'élève à 53,81%  dans le département.

Qui est élu au Parlement européen?

Deux politiciens représenteront la région du Grand Est au Parlement européen. Parmi eux, la Marnaise Anne-Sophie Frigout, à la huitième place de la liste du Rassemblement national, rejoint le Parlement européen. L'ancienne conseillère régionale du Grand Est remplace Laure Miller du parti Renaissance.  

Anthony Smith fait également son entrée au parlement européen avec 9,89% des suffrages. A la quatrième position de la liste de la France insoumise menée par l’eurodéputée Manon Aubry, ce Marnais s’était démarqué en 2020, en demandant des mesures de protection pour des salariés d’une association d’aide à domicile. 

Pour Bérangère Abba, membre du parti Horizons, le score est insuffisant pour accéder au Parlement européen. La native de Chaumont était la liste Renaissance menée par Valérie Hayer. 

avec
No items found.
Publié le
10/6/2024
à
16:25
Modifié le
12/6/2024
à
13:33

Sur le même sujet

No items found.
Politique

Européennes 2024 : ça change quoi chez nous ?

Direct rédigé par
La rédaction
Ce direct va démarrer. Actualisez cette page d'ici quelques minutes.