Photo d'illustration : Andy Lee / Pexels

Des factures d'électricité salées prévues pour février

Économie
alerte info
contenu publi-rédactionnel

Les tarifs de l'électricité devraient à nouveau bondir en février 2024. Après celles de février et d’août dernier, le gouvernement prévoirait une nouvelle augmentation des prix pour février 2024

Encore un coup dur pour le porte-monnaie. Lors du vote du budget 2024, l’Etat s’est donné la possibilité de réintroduire la taxe intérieure de consommation finale sur l'électricité. Une taxe qui se répercutera sur la facture: elle devrait entraîner une hausse de 10% des prix  pour les particuliers. Sur un an, cette augmentation représenterait 130 euros de plus sur les factures.

La réintroduction de cette taxe s’inscrit dans un contexte de levée de fonds du gouvernement. En effet, après les politiques publiques coûteuses des années Covid, il faut renflouer les caisses.

À l’inverse, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) indique que sans les taxes, les tarifs réglementés de l'électricité pouvaient baisser de 0,35%, en raison de la bonne santé du réseau électrique. Depuis l’hiver dernier, les tensions d'approvisionnement ont grandement diminué : toutes les centrales nucléaires sont en état de marche et la production hydraulique a également repris. 

En janvier 2024 déjà, le gouvernement avait déjà doublé sa taxe sur les gaz naturels à usage combustible, qui est passé de 8,45 euros du mégawattheure à 16,37 euros.

Article publié
12.1.2024
à
12:05

Clémence Dellenbach

Contacter la rédaction
Avec :
No items found.
Thèmes associés :
Désolé, il n'y a aucun thème associé pour le moment.