URGENT

Le projet territorial de santé avance en Haute-Marne

3 minutes
Publi-info
Reportage
Sciences & Santé
No items found.

Le mois dernier, les établissements de santé du Centre Sud Haute-Marne, le CHU de Dijon, l’ARS, la Préfecture ou encore le Conseil Départemental se sont réunis à Chaumont, afin de faire un point d’étape sur l’avancement du projet d’offre de soins d’avenir du Centre Sud Haute-Marne. Mais également pour évoquer l’avancement du projet de construction de deux nouveaux hôpitaux à Langres et Chaumont.

Loïs Large / Puissance Télévision
No items found.

En bref

Ce projet territorial de santé permettra à la population de bénéficier d’une organisation des prises en  charge grâce à un plateau technique médical, chirurgical et d’imagerie, réparti entre les établissements de santé Centre Sud Haut-marnais et les acteurs libéraux, renforçant le lien ville-hôpital.  

Point d’étape sur l’offre de soins  

Depuis le mois de mai, le travail opérationnel des équipes médicales et soignantes des établissements permet d’en savoir davantage sur l’organisation en filières de soins.

L’hôpital de Bourbonne-les-Bains sera un hôpital de proximité, et comprendra le centre  départemental de médecine physique et de réadaptation, avec 20 lits supplémentaires, et un  service de médecine générale. 

Quant à l’hôpital de Langres qui sera également un établissement de proximité, il proposera des consultations avancées pour  toutes les spécialités médicales. Un service de médecine générale et un court  séjour gériatrique seront mis à disposition pour renforcer l’accès aux soins des personnes âgées. Le service d'urgence  sera maintenu et sécurisé avec un SMUR sept jours sur sept. 

De plus, le centre de périnatalité facilitera le suivi de  grossesse et les prises en charge post-partum à proximité de leur lieu de  vie. Grâce également aux services de rééducation physique, de radiologie avec IRM et scanner  et au centre de prélèvement et la biologie délocalisée, l’hôpital proposera une offre de santé globale à  la population, en articulation avec la médecine de ville.

L’hôpital de Chaumont sera spécialisé de recours pour le territoire en proposant des  consultations de médecine dans l’ensemble des spécialités. La maternité et les services de  gynécologie, de pédiatrie et de néonatologie se poursuivront. Les urgences seront sécurisées grâce à un fonctionnement intégré. Le plateau technique chirurgical, obstétrical et de soins  intensifs permettra aux habitants du Centre Sud Haute Marne de bénéficier d’actes de pointe dans les principales spécialités chirurgicales.

L’hôpital de Chaumont intégrera aussi un plateau d’imagerie médicale (radiologie, mammographie, scanner, IRM), et de médecine nucléaire, le laboratoire d’analyse médicale ainsi que la pharmacie territoriale qui  desservira Chaumont, Langres et Bourbonne-les-Bains. 

Toutes les urgences seront reçues à Chaumont et à Langres par les équipes médicales  des hôpitaux. Les spécialistes continueront à recevoir et à soigner les patients sur place. La nouvelle organisation du travail permettra un lien plus fluide entre les médecins des hôpitaux et ceux de la  ville et un séjour hospitalier optimal en hospitalisation du jour ou en hospitalisation conventionnelle. 

Le CHU de Dijon sera le centre de référence et de recours pour le territoire du Centre Sud Haute-Marne par  exemple pour les cancers du sang, la neurochirurgie ou la chirurgie cardiaque.

Lancement de la première phase de construction des hôpitaux 

Les opérations préalables au démarrage des travaux de construction des deux hôpitaux neufs à Langres et  Chaumont ont débuté cet été avec le lancement de deux appels d’offres. Ces derniers permettront de retenir les entreprises qui œuvreront à la conception et la réalisation de ces  travaux. 

Parallèlement, à Langres, le Conseil départemental mènera d’ici la fin de l’année les travaux préparatoires de la Brigade de Soutien du Matériel qui accueillera le futur Centre hospitalier ainsi que la future caserne du Service Départemental d’Incendie et de Secours.  

A l’issue des travaux de conception, les travaux de construction des nouveaux bâtiments hospitaliers devraient ainsi commencer vers la fin de l’année 2025 voir début 2026. Les travaux s’échelonneront sur 24 à 36 mois. L’inauguration des deux nouveaux hôpitaux se fera d’ici 2028 à 2029.

Au-delà des deux projets de construction, ce  projet territorial mobilise l’ensemble des équipes médicales et soignantes pour faire évoluer  les organisations soignantes et les pratiques médicales actuelles afin d’assurer une prise en charge optimisée,  de qualité et adaptée aux besoins de la population.  

Pour rappel, un financement de 140 M€ est mobilisé par l’Etat dans le cadre du Ségur de la santé, par le  Conseil Départemental de la Haute-Marne , par le Groupe d’Intérêt Public de Haute-Marne et par le Conseil régional pour ces projets de construction et de réorganisation.

avec
No items found.
Publié le
20/11/2023
à
9:35
Modifié le
27/2/2024
à
11:41

Sur le même sujet

No items found.
Sciences & Santé

Le projet territorial de santé avance en Haute-Marne

Direct rédigé par
Agathe Poulet

En bref

À lire également

No items found.
Ce direct va démarrer. Actualisez cette page d'ici quelques minutes.